Enjeux de l'accompagnement des personnes âgées

La FNAQPA échange avec Agnès BUZYN

Publié le 28 mars 2018
Enjeux de l'accompagnement des personnes âgées

Les organisations représentatives du secteur de l'accompagnement des personnes âgées étaient invitées par la Ministre des Solidarités et de la Santé Agnès BUZYN, vendredi 23 mars, à un tour de table sur les enjeux de l'accompagnement et de la prise en charge des personnes. L'objectif étant de nourrir une stratégie relative au vieillissement que Madame la Ministre proposera au Premier ministre à la fin du mois de mars.

La FNAQPA, présente au rendez-vous, revient sur les échanges et propositions ayant construit cette réunion.

Interrogée sur l'avenir des solutions d'accompagnement des personnes âgées, la FNAQPA a rappelé la nécessité de repenser, de rénover le modèle actuel des établissements, idée qu'elle porte depuis plusieurs années et qu'elle avait inscrit dans sa contribution au projet de loi ASV.

Augmentation des besoins médicotechniques mais également nouvelles attentes des personnes, contexte économique et réglementaire tendu, difficulté de recrutement et manque d'attractivité ; l'avenir de l'accompagnement des personnes âgées passe nécessairement, pour la FNAQPA, par une recomposition de l'offre.

S'orienter vers un modèle plus sanitaire afin de répondre uniquement aux derniers besoins médicotechniques des personnes est un des choix possibles. Ceci étant, il ne peut concerner l'ensemble des établissements, ni s'adresser à toutes les personnes. En ce sens, la FNAQPA prône et défend un modèle d'habitat inclusif, co-construit avec les personnes qui y vivent et qui y travaillent, ouvert sur l'extérieur, une organisation qui s'adapte aux personnes, et non l'inverse, qui apporte un accompagnement social, réponde aux attentes des personnes et contribue à préserver leur autonomie et leurs capacités restantes ; un lieu attractif où liberté et lien social seront des idées forces, permettant ainsi aux habitants de se créer un nouveau projet de vie, tout en accédant aux soins dont ils ont besoin pour vivre mais qui ne représentent pas une fin en soi.

Autre élément défendu par la FNAQPA, et qui favoriserait ce changement de paradigme : redonner toute sa place à la dimension sociale de l'accompagnement du vieillissement. Cela passe par la diversification des profils des professionnels qui interviennent en établissement et notamment la présence de travailleurs sociaux.

À cet égard, la FNAQPA est entièrement favorable à la proposition émise par la Ministre de mieux valoriser financièrement les actions de prévention de la perte d'autonomie en établissement, car il s'agit d'un ingrédient essentiel à la rénovation du modèle des maisons de retraite, le système de tarification actuel engendrant plutôt une prime à la dépendance et pénalisant les établissements faisant de la prévention.

Au sortir de la réunion, la FNAQPA souhaite que le fruit des échanges et ses propositions puissent être portés par la Ministre dans le cadre d'une réflexion globale sur notre stratégie d'accompagnement du vieillissement.


Actualité du Directeur d'EHPAD



Suivez l'actualité 100% directeur de maison de retraite / ehpad. Réglementation, bonnes pratiques, outils, études de cas, interviews, retours d'expériences, appels à projets, publications, tendances marché, nouveaux produits... Toute l'actualité du Directeur Ehpad !


FERMER