Les Maisons de Santé ont le vent en poupe!


Lutte contre la désertification médicale : le gouvernement définit ses actions et prévoit de doubler les établissements de santé d'ici cinq ans
Les Maisons de Santé ont le vent en poupe!

Le gouvernement d'Edouard Philippe s'engage sur plusieurs mesures dans le cadre du nouveau maillage système de santé, avec pour but de lutter contre les déserts médicaux. Ainsi, la rémunération des professionnels exerçant en maison de santé sera revalorisée en 2017.



Revaloriser les salaires



Les syndicats et l'Assurance-maladie sont parvenus à un accord publié sous forme d'arrêté le 5 août dernier au Journal officiel. En jeu : la revalorisation des salaires des médecins et personnel soignant des maisons de santé. Globalement, une enveloppe de 10 millions y sera consacrée pour cette année. Signé par les ministres Agnès Buzyn et Gérald Darmanin, cet arrêté ratifie l'accord établi entre une dizaine d'organisations et l'Assurance-maladie en date du 20 avril dernier. Concrètement, les professions libérales ou professionnels salariés des maisons de santé (sages-femmes, médecins, pharmaciens, infirmières, etc...) pourront prétendre à un forfait pour autant que la structure réponde aux objectifs de coordination, d'information partagée et d'horaires. Ce forfait pourra être perçu en plus du paiement de l'acte effectif, notamment lors d'une réunion organisée pour la prise en charge d'un patient malade chronique.



De nouveaux critères pour définir les besoins des régions :



En marge de cette revalorisation, le gouvernement tient à doubler le nombre d'établissements de santé d'ici cinq années. Alors que jusqu'à présent, seul le nombre de médecins par habitants comptait pour définir un territoire, de nouveaux critères seront définis en incluant :

  • L'âge des habitants et les besoins particuliers
  • L'âge des médecins et leur volume d'activité
  • Le temps de route pour se rendre chez le médecin généraliste



Ce sont des critères qui mettent fin aux inégalités d'accès aux soins. En application du pacte territoire santé ainsi que la loi de modernisation du système de santé, les partenariats seront multipliés par les agences régionales de santé pour mettre en oeuvre les projets suivants :

  • Mise en place de nouvelles maisons pluriprofessionnelles (santé)
  • Numerus clausus
  • Préparation des contrats d'engagement de praticien de médecine générale et d'engagement de service public
  • Mise en place d'un groupe de médecins correspondants du SAMU



En adoptant ces nouveaux critères et en revalorisant leur rémunération, le gouvernement espère encourager les médecins généralistes à s'installer dans des territoires actuellement en pénurie.

 Publié le 17 octobre 2017

RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !



Actualité du Directeur d'EHPAD

Actualité du Directeur d'EHPAD

Suivez l'actualité 100% directeur de maison de retraite / ehpad. Réglementation, bonnes pratiques, outils, études de cas, interviews, retours d'expériences, appels à projets, publications, tendances marché, nouveaux produits... Toute l'actualité du Directeur Ehpad !

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez Directeur-Ehpad.com  sur Google+
Suivez notre flux RSS
FERMER