Un challenge et une prise de conscience nécessaires pour les maisons de retraite et les EHPAD

Comprendre les personnes âgées pour mieux les accompagner au quotidien

Publié le 04 avril 2011
Un challenge et une prise de conscience nécessaires pour les maisons de retraite et les EHPAD

Séniosphère invite les personnels de maisons de retraite et d'EPHAD, à prendre conscience des nombreuses difficultés rencontrées par les personnes âgées, au travers d'une formation adaptée, mêlant mise en situation réelle et approche théorique concrète. Un apprentissage unique en son genre, qui permet aux encadrants de se mettre à la place de leurs résidents pour mieux les comprendre et les aider à vivre leur quotidien.

Aujourd'hui, on entre en maison de retraite aux alentours de 85 ans. Un âge déjà très avancé qui s'accompagne la plupart du temps d'un cumul de déficiences (auditive, de mobilité, de vue, de perception de l'environnement, d'équilibre). Outre ces difficultés, les personnes de cette génération ont des valeurs et des repères souvent très éloignés de ceux du personnel qui s'en occupe. Ce dernier, malgré un dévouement constant et l'envie de bien faire, se heurte souvent à des incompréhensions liées à des différences physiques, morales et de culturelles. C'est pourquoi, afin de créer une passerelle entre ces deux univers, Seniosphère, agence de conseils spécialisée dans les seniors, propose aujourd'hui une formation unique aux personnels des maisons de retraite et d'EHPAD, basée sur l'empathie et la mise en situation réelle.

  • Se placer dans la peau d'une personne âgée pour prendre conscience des difficultés du grand âge

La formation proposée par Seniosphère s'appuie, entre autres, sur des simulateurs innovants qui reproduisent les effets du vieillissement : la combinaison SAMO®, qui permet à une personne jeune de ressentir la perte de mobilité, de la vue, de l'audition ou du sens de l'équilibre propres au grand âge ; des simulations sur ordinateur qui permettent d'entendre comment la voix est perçue ou encore reproduisent les différentes pathologies de la vision et leur impact sur le quotidien, etc. Grâce à ces outils, l'encadrant redécouvre un univers qu'il pensait familier et qui se transforme en un véritable parcours du combattant, où chaque geste devient une douleur, une fatigue ou une frustration : se servir un verre d'eau, mettre ses chaussettes et chaussures, enfiler un gilet, se coiffer ou se laver les dents, suivre une conversation entre plusieurs personnes, se baisser pour récupérer un objet, porter une fourchette à sa bouche, prendre ses médicaments...

Une expérience déroutante qui débouche généralement sur une prise de conscience radicale de la part du personnel des maisons de retraite et d'EHPAD. Les « je n'y arrive pas », « je suis fatiguée », « je ne peux pas le faire » que répètent régulièrement les pensionnaires prennent soudain une nouvelle signification et s'inscrivent dans une réalité désormais perçue par les encadrants.

  • Une formation pour être plus que jamais à l'écoute

Outre les simulateurs, la formation s'aménage autour d'une partie théorique, très concrète qui met l'accent sur les habitudes de vie des personnes âgées. Pour cela Seniosphère invite le personnel à un voyage dans la vie quotidienne de deux personnes âgées, Marguerite et Jeanne, représentatives des pensionnaires types d'une maison de retraite. Une immersion enrichissante qui pointe les habitudes liées à l'alimentation, à l'hygiène, mais aussi aux valeurs de ces individus qui ont vécu, la majeure partie de leur vie, à une époque très différente de celle de leurs encadrants.

  • Changer le quotidien des personnes âgées par de simples gestes

Ainsi, en mixant pratique et théorie, la formation Seniosphère parvient à modifier profondément et durablement la perception du personnel sur leurs pensionnaires. Simultanément sont analysées et ressenties, les difficultés et les perceptions du résident : ce qu'il saisit et surtout comment il appréhende son environnement.

Une formation nécessaire car, malgré toute sa bonne volonté, le personnel des maisons de retraite, du fait d'un effectif souvent limité, est contraint d'écourter le temps passé auprès de chaque pensionnaire. Seniosphère lui indique comment, par de simples gestes, une plus grande écoute ou encore la mise en place de petites astuces, ses tâches quotidiennes peuvent radicalement changer, en mieux et au bénéfice de tous.

Outre l'identification et la suggestion de bonnes pratiques pour optimiser le quotidien, Seniosphère participe et accompagne également les équipes sur des réflexions et analyses futures d'amélioration.

Mieux comprises et évoluant dans un cadre ajusté, les personnes âgées s'adaptent plus facilement au changement brutal que représente généralement le placement en maison de retraite. Le travail des personnels s'en trouve donc automatiquement facilité.

Une prise de conscience nécessaire, à l'heure où l'espérance de vie n'a jamais été aussi longue et où la dépendance est devenue une mission de service public. À travers sa formation, Seniosphère favorise le respect porté au grand âge et fait en sorte que les conditions de fin de vie soient les plus agréables possible.


Formation & Directeur d'Ehpad



Comment devenir Directeur d'Ehpad / de maison de retraite :
Identifiez facilement les différentes fillières de formation au métier de directeur de structures médico-sociales.

Comment trouver des formations pour les salariés d'un EHPAD? Consultez notre moteur et nos actualités.


FERMER