Un parcours " Numérique et santé " à l'ISEP

Le nouveau parcours « Numérique et santé » voit le jour à l'ISEP pour former des ingénieurs conscients des problématiques liées à l'innovation dans la santé

L'ISEP met en place le parcours « Numérique et santé » dès la rentrée 2014, afin de répondre aux besoins grandissants du monde de la santé en terme de technologies et d'innovation, et de préparer ses élèves aux défis de demain dans un domaine en pleine croissance.

Un parcours sur-mesure

L'ISEP s'est entourée des meilleurs acteurs, pour mettre au point un programme sur-mesure basé, d'un côté, sur les évolutions technologiques les plus avancées, et d'un autre côté, sur les besoins du domaine de la santé, toujours en recherche d'innovation afin de contribuer au bien-être des individus et de leur assurer le meilleur traitement médical. Le comité de programme qui a conçu le parcours est composé de la direction de l'enseignement de l'ISEP, d'enseignants-chercheurs de l'école et également de partenaires professionnels du milieu (l'hôpital Hôtel-Dieu de Paris, General Electrics, Sorin Group, Vitec et Dosisoft) qui ont pu apporter à la conception du programme leurs visions concrètes des besoins réels en numérique dans le domaine de la santé. Ces professionnels ont pu aussi donner un éclairage sur l'interface qui doit exister entre le « technologue de la santé » et le corps médical ; une sorte de langage commun, indispensable eu égard à la complexité des situations et aux enjeux vitaux qu'elles comportent. Ainsi, ce parcours s'inscrit dans la volonté de l'école de garder à l'esprit la finalité « métier » dans la formation de ses élèves. Ce nouveau parcours « Numérique et Santé » est transverse puisqu'il réunit toutes les compétences numériques qui peuvent être impliquées dans le domaine médical : l'informatique, le signal et l'image, les télécommunications et l'électronique embarquée. Les élèves de l'ISEP auront la possibilité d'entamer ce parcours dès la rentrée 2014.

« Hier, on parlait des générations « Digital Native » pour signifier l'impact du numérique sur le comportement des jeunes, aujourd'hui « l'Homme connecté » devient le point central du paysage technologique moderne si bien que tout est fait pour accroÎtre et diversifier cette connectivité. C'est ainsi qu'on se retrouve inéluctablement en présence du « Patient numérique » où les principales avancées scientifiques et techniques sont mises au service de la santé et du bien-être de l'Humain. Dans ce mouvement formidable, la mise en place du parcours « Numérique et Santé » exprime la volonté de l'ISEP de rester toujours à la pointe de l'innovation pédagogique en l'accompagnant et en répondant aux besoins qu'elle engendre. » explique-t-il.

Des compétences prisées

Le parcours « Numérique et Santé », tout comme les autres parcours proposés à l'ISEP, s'adresse à l'ensemble des élèves. Il leur est présenté à la fin de la première année du cycle ingénieur, et ce en présence de professionnels partenaires afin de préciser les rapports du « numérique » à la « santé ». Parmi les cours dispensés dans ce parcours, aussi bien techniques que scientifiques, un large éventail de sujets est étudié. Ils se projettent sur 4 axes :

  • l'imagerie et son traitement avec le recours à la vision par ordinateur et le développement de technologies avancées telles que la réalité mixte et la réalité augmentée, et toutes technologies déterminantes dans la science du cerveau et la chirurgie de demain.
  • l'électronique embarquée avec les réseaux de capteurs et les systèmes en temps réel (notamment les objets communicants, machine-to-machine).
  • l'informatique qui offre plusieurs compétences : celles liées au développement d'applications sur smartphones pour la santé et le bien-être, et celles permettant de traiter les problématiques du Big Data et du Data Mining inhérents aux données médicales sans oublier la problématique de stockage de ses données et le rôle important du Cloud Computing dans ce domaine..
  • la sécurité et la sûreté de fonctionnement des systèmes numériques dans le contexte

médical où la survie et la confidentialité des individus sont en jeu. L'ISEP a donc mis l'accent sur ces compétences particulières afin de former des ingénieurs conscients des enjeux et des besoins en matière d'innovation dans ce domaine, et pour ce faire des conférenciers experts du secteur seront conviés pour parler aux élèves de leurs diverses expériences et leur faire percevoir les modalités d'insertion des technologies dans l'univers médical.

A l'ère de l'homme connecté et du « patient numérique », l'innovation et les différentes composantes du numérique sont sollicitées pour améliorer et traiter des problèmes médicaux de tous genres. L'ISEP forme donc des ingénieurs capables de comprendre le langage médical et de concevoir de nouveaux outils ergonomiques et normalisés en portant une grande attention à la gestion des risques inhérents à leur usage.

Un tremplin vers l'avenir

Chaque année en France, il y a un manque important d'ingénieurs, et en particulier dans le domaine du numérique. Avec le secteur automobile, la défense, l'astronomie, entre autres, la santé est en demande constante d'innovation et de nouvelles technologies. Nos diplômés pourront alors se diriger vers une carrière passionnante apportant leurs compétences techniques au monde médical d'un point de vue large, car les métiers peuvent être très divers. Par exemple : ingénieurs systèmes (fonctionnement en temps réel des systèmes avec réseaux de capteurs et communications permanentes entre les objets), ingénieurs informaticiens (gestion des données massives en respectant la sécurité et la confidentialité), développeurs produits (développement de logiciels et applications mobiles e-santé et bien-être), consultants en maintenance des équipements (gestion des risques avec respect des normes et de la réglementation). De plus, les compétences acquises lors de ce nouveau parcours sont tout à fait transférables à d'autres secteurs d'activités car elles peuvent aussi bien servir dans tous les domaines où ces technologies de pointe tiennent une place capitale.

Formation & Directeur d'Ehpad



Comment devenir Directeur d'Ehpad / de maison de retraite :
Identifiez facilement les différentes fillières de formation au métier de directeur de structures médico-sociales.

Comment trouver des formations pour les salariés d'un EHPAD? Consultez notre moteur et nos actualités.


FERMER