Le Think Tank Matières Grises, un groupe de réflexion pour dessiner l'Ehpad du futur

Le Think Tank Matières Grises a été lancé en 2018 par Luc Broussy, Jérôme Guedj et Anna Kuhn-Lafont

Publié le 20 novembre 2020
Le Think Tank Matières Grises, un groupe de réflexion pour dessiner l'Ehpad du futur

Le Think Tank Matières Grises lancé en 2018 par Luc Broussy, Jérôme Guedj et Anna Kuhn-Lafont vient aujourd'hui même de lancer son tout nouveau site Internet dans lequel vous trouverez tous les rapports et les notes que nous avons publiés depuis deux ans. Profitez-en également pour aller dans le rayon « Bibliothèque » où nous avons classé pour vous quelques documents intéressants.

Mais aujourd'hui, Matières Grises prend également l'initiative d'une mission sur l'Ehpad du Futur ainsi qu'une large consultation sur le même thème.

Pourquoi une telle initiative ?

D'abord parce que le Gouvernement a lancé lui-même l'an dernier l'idée d'un Laboratoire de l'Ehpad du futur sans qu'elle n'aboutisse depuis.

Ensuite parce que les Ehpad vivent une crise existentielle qui nécessite d'aller de l'avant plutôt que de continuer à encaisser les critiques sans rien dire.

Enfin, parce que nous sommes convaincus que la France, à l'horizon 2030, aura besoin de plus d'Ehpad à condition que le modèle même de l'Ehpad évolue.

L'« Ehpad du futur », c'est quoi ?

La réflexion que nous initions aujourd'hui se concentrera dans trois directions :

  • Chantier n°1 - Architecture, design, espaces : les lieux de demain
    L'Ehpad du futur c'est d'abord un lieu entièrement repensé. Nous interrogerons architectes, designers, économistes de la construction, ergothérapeutes, professionnels.
  • Chantier n°2 - Le résident au cœur : la transformation domiciliaire de l'Ehpad
    L'Ehpad du futur est un lieu où, plus que jamais, la personne âgée doit se sentir chez elle ce qui suppose de changer de paradigme dans la relation individu/institution.
  • Chantier n°3 - L'Ehpad plate-forme ou l'Ehpad « couteau suisse »
    L'Ehpad du futur enfin, c'est un lieu qui pourra offrir une palette de solutions aux résidents comme aux personnes âgées du quartier ou de la ville. Ce qui suppose une profonde refonte du régime des autorisations.

Une approche particpative

Pour alimenter notre réflexion sur chacun de ces sujets, nous allons procéder à de nombreuses auditions et organiser des moments de réflexion collective. Mais nous voulons aussi prendre en compte toutes vos contributions.


FERMER