ORPEA inaugure son Pôle Médical de l'Ill, à Schiltigheim, le 6 décembre 2012.

Le Pôle Médical de Schiltigheim, un acteur de référence dans la prise en charge des personnes âgées en moyens et longs séjours, avec des prises en charge spécialisées.

Publié le 30 novembre 2012
ORPEA inaugure son Pôle Médical de l'Ill, à Schiltigheim, le 6 décembre 2012.

La création progressive d’un pôle gérontologique à Schiltigheim


RAPPEL HISTORIQUE

Situé à Schiltigheim, à 5 km du centre historique de Strasbourg, le Pôle Médical de l’Ill a vu le jour en novembre 2006, à l’ouverture de la Clinique du Ried (Soins de Suite et de Réadaptation) venue compléter l’offre de soins déjà proposée depuis 1992 par la Clinique de l’Ill (Soins de Longue Durée).

Alors composé de 231 lits de moyens et longs séjours, le Pôle Médical de l’Ill a, dès son origine, développé des soins à orientation gériatrique, au regard du profil des patients accueillis et des besoins du territoire, tout en maintenant également une activité de Soins de Suite et de Réadaptation indifférenciée (pour prendre en charges des patients à l’issue d’une hospitalisation en court séjour, ou en provenance de leur domicile, pour des suites de traitements médicaux ou chirurgicaux ainsi que des soins de rééducation, en vue d’un retour à domicile ou en institution).

Depuis, le Pôle Médical de l’Ill a continué à se transformer et s’enrichir de nouvelles activités de soins, permettant de créer une véritable filière de soins gériatriques, favorisant un continuum de prise en charge, propice au bien-être des personnes âgées :

  • Prise en charge de moyen séjour (durée moyenne de séjour de 30 jours) en Soins de Suite et de Réadaptation,

        • avec des prises en charges spécifiques pour les patients âgés, ainsi que pour les patients en soins palliatifs ou sous dialyse péritonéale.

  • Prise en charge au long cours avec des soins techniques important.

  • Un hébergement en résidence retraite médicalisée,

      • avec une prise en charge spécifique pour les résidents atteints de la maladie d’Alzheimer.


Aux termes d’une réorganisation de son offre de soins et de travaux de restructuration, le Pôle médical de l’Ill est aujourd’hui constitué de 3 établissements sanitaires et médico-sociaux :

  • La Clinique du Ried – CLINEA : établissement de Soins de Suite et de Réadaptation, qui a ouvert ses portes en novembre 2006.

  • La Clinique de l’Ill - CLINEA : établissement de Soins de Longue Durée redéfinis (SMTI), qui a fait l’objet d’une importante réorganisation et est désormais installé dans un bâtiment neuf qui a ouvert ses portes en juillet 2012, selon une nouvelle organisation.

  • La Résidence Retraite de l’Aar – ORPEA : établissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), qui est né de la réorganisation de la Clinique de l’Ill et a accueilli ses premiers résidents en janvier 2011.



CHIFFRES CLES

Capacité d’accueil

  • 86 lits d’hospitalisation en Soins de Suite et de Réadaptation.
  • 45 lits d’hospitalisation en Unité de Soins Médicaux et Techniques Importants.
  • 105 lits de Résidence Retraite Médicalisée.


Effectif salariés

  • 201


Surface totale

  • 3 bâtiments représentant 15.524 m² construits



UN VERITABLE ACTEUR LOCAL

Le Pôle Médical de l’Ill est un acteur important sur le plan socio-économique.
En effet, au total, plus de 200 salariés oeuvrent à la prise en charge des patients et résidents chaque jour.

Le Pôle Médical de l’Ill dispose d’une équipe pluridisciplinaire composée de :

  • Médecins généralistes et gériatres
  • une équipe de Pharmacie
  • Masseurs-kinésithérapeutes
  • Ergothérapeutes
  • Psychologues
  • une Assistante sociale
  • Infirmiers et Aides-soignants


Cette équipe est complétée par l’intervention de correspondants extérieurs en fonction des besoins des patients (notamment d’une orthophoniste qui intervient régulièrement au sein des établissements...) afin d’offrir une prise en charge globale.

Le Pôle Médical de l’Ill s’intègre dans une politique de santé de proximité, tant par l’origine géographique de ses patients et résidents, que par sa volonté de développer des partenariats avec les établissements du territoire et les réseaux locaux.
En effet, afin de prodiguer aux résidents et patients une prise en charge globale et des soins de qualité, le Pôle médical de l’Ill travaille en association avec un réseau sanitaire et médico-social coordonné.
Dans ce cadre, les établissements du Pôle médical de l’Ill mettent en place des relations de coopération avec les établissements environnants, notamment par la signature de conventions de partenariat, mais également avec des structures ouvertes sur la prise en charge (associations d’aide aux Personnes Agées, structures d’aide au maintien à domicile, Club du 3ème âge).
Plus précisément, à ce jour, des conventions ont été signées avec 22 partenaires.


Parallèlement, le groupe ORPEA-CLINEA a la volonté de faire de ses établissements, des lieux de vie ouverts sur l’extérieur et propices aux échanges intergénérationnels.
La priorité est donc d’ouvrir les établissements du Pôle médical de l’Ill, et particulièrement la Résidence de l’Aar, sur la ville, afin d’en faire un acteur incontournable de la vie locale et de développer une vie sociale riche et dynamique pour les résidents et patients.
L’Etablissement sera ainsi amené à organiser des activités avec les enfants des crèches ou des écoles de la ville, ainsi qu’avec des associations locales oeuvrant pour le bien-être des personnes âgées ou favorisant le développement des liens sociaux par le biais d’animations.



Coordonnées du Pôle Médical de l'Ill

1, Rue du Château d’Angleterre
67300 SCHILTIGHEIM


La Clinique de l'Ill

La Clinique de l'Ill

La Clinique de l'Ill

L'établissement historique du Pôle médical de Schiltigheim


UNE TRANSFORMATION NECESSAIRE AU REGARD DE L'EVOLUTION REGLEMENTAIRE

La Clinique de l'Ill a accueilli ses premiers patients en mai 1992.

Alors seul établissement privé de Soins de Longue Durée en Alsace, doté d'une capacité d'accueil de 150 lits, la Clinique répond à sa mission de prise en charge de personnes âgées poly-pathologiques, et plus précisément de :

  • patients âgés atteints dans leurs fonctions cognitives, présentant des manifestations de désorientation, des difficultés dans les actes de la vie quotidienne, des troubles du comportement ;

  • patients âgés très dépendants et/ou porteurs d'une ou plusieurs pathologies justifiant une surveillance médicale et des soins continus.


En 2006, une réforme réglementaire issue de la Loi de Financement de la Sécurité Sociale conduit le groupe ORPEA - CLINEA à revoir le fonctionnement de la Clinique de l'Ill, tant sur le plan architectural qu'organisationnel.
En effet, les établissements de Soins de Longue Durée - comme la Clinique de l'Ill - doivent être transformés en Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes et/ou en Unité de Soins de Longue Durée redéfinis (Soins Médicaux et Techniques Importants - SMTI).

En janvier 2009, l'Agence Régionale de Santé d'Alsace confirme le futur statut de la Clinique de l'Ill.
Ses 150 lits de Soins de Longue Durée seront répartis sur deux structures disctinctes, avec :

  • 45 lits sanitaires de Soins de Longue Durée requalifiés en Soins Médicaux et Techniques Importants (SMTI) => la Clinique de l'Ill.

  • 105 lits, en EHPAD [Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (ou Résidence Retraite médicalisée)] => la Résidence de l'Aar.


Pour répondre au cahier des charges de ces deux nouvelles entités, la Clinique de l'Ill s'est dès lors engagée :

  • d'une part, dans la rénovation de ses locaux historiques, qui ont été transformés et adaptés pour accueillir la Résidence Retraite médicalisée de l'Aar (EHPAD) afin d'accueillir 105 personnes âgées autonomes et dépendantes.

  • d'autre part, à la construction sur l'arrière terrain d'un nouveau bâtiment de plain pied en vue d'accueillir 45 patients relevant de services de Soins de Longue Durée, et qui constituera la « nouvelle » Clinique de l'Ill



LE RENOUVEAU DE LA CLINIQUE DE L'ILL

Aujourd'hui, la Clinique de l'Ill est ainsi installée dans un bâtiment neuf, construit de plain pied sur 2 704 m², composé de :

  • un atrium central où sont situés les espaces de vie et de convivialité, ainsi que l'accueil et les bureaux administratifs

  • et auquel sont rattachées les 3 unités d'hébergement comprenant 33 chambres individuelles et des chambres doubles.


La Clinique de l'Ill est reliée par une passerelle à son ancien bâtiment, qui abrite désormais la Résidence de l'Aar.

La Clinique développe une prise en charge adaptée :

  • aux personnes âgées de plus de 60 ans ayant une perte d'autonomie grave, nécessitant une prise en charge médicalisée prolongée ;

  • aux patients atteints de maladies chroniques nécessitant des soins techniques importants ;

  • aux personnes souffrant de pathologies cognitives, avec une prise en charge au long cours.


Les patients sont admis sur prescription médicale.
Un projet de soin est défini pour chacun et régulièrement évalué.

La Clinique dispose d'espaces dédiés aux ateliers thérapeutiques avec une grande salle de rééducation, un espace Snoezelen et une salle de balnéothérapie.

En plus des ateliers thérapeutiques organisés par l'équipe soignante (notamment, psychologue, ergothérapeute et kinésithérapeute), des activités adaptées aux différentes pathologies sont proposées quotidiennement par notre animatrice.
Chacun est libre d'y participer selon ses capacités et ses envies.



La Résidence de l'Aar

La Résidence de l'Aar

La Résidence de l'Aar

Création d'une maison de retraite médicalisée (EHPAD)


La Résidence de l'Aar est née de la conversion partielle des lits de Soins de Longue Durée de la Clinique de l'Ill.


UNE STRUCTURE ADAPTEE POUR ALLIER CONFORT HÔTELIER, CONVIVIALITE ET SOINS DE QUALITE

Autorisée en 2009, la Résidence de l'Aar offre diverses solutions d'accueil, afin de proposer une prise en charge personnalisée répondant aux besoins de chacun.

Sa capacité d'accueil de 105 lits est répartie en :

  • 64 lits d'hébergement permanent « traditionnel » en maison de retraite médicalisée, pour personnes âgées autonomes et dépendantes.

  • 31 lits d'hébergement permanent destinés à la prise en charge spécifique de grands dépendants physiques.

  • 10 lits d'hébergement permanent, en chambre individuelle, au sein d'une unité protégée dédiée à l'accompagnement des personnes âgées atteintes de troubles de la désorientation de type maladie d'Alzheimer.


L'ancien bâtiment de la Clinique de l'Ill, d'une surface de 8 515 m² a été restructuré pour accueillir cette résidence retraite médicalisée, tout en préservant l'harmonie générale du site.

Les travaux ont notamment portés sur :

  • L'aménagement de l'unité protégée au rez-de-chaussée, dédiée aux résidents désorientés, comprenant un espace de vie, des chambres inidividuelles, un salon des familles.

  • La création d'un jardin protégé accessible depuis l'unité protégée disposant d'un parcours de déambulation et d'une terrasse aménagée.
    Cet espace extérieur est propice à l'organisation d'ateliers thérapeutiques de stimulation multi sensorielle.

  • La création de chambres individuelles supplémentaires pour préserver l'intimité de vie des résidents.


Au rez-de-chaussée, au-delà de l'unité protégée, la Résidence compte également de nombreux espaces de vie et de convivialité, propices au développement des liens sociaux des résidents :

  • la salle de restaurant,
  • la salle d'animation,
  • le salon bibliothèque
  • le salon de coiffure,
  • un « coin presse ».


Les 3 étages supérieurs sont aménagés selon le même modèle et comprennent chacun 3 unités d'hébergement de 10 à 12 lits.
Pour un repérage aisé au sein de l'Etablissement, chaque étage a une décoration spécifique.

Les chambres individuelles offrent un cadre agréable et spacieux, de 20m² à 34m² pour un studio.
La Résidence propose également des chambres doubles, permettant notamment d'accueillir des couples.
Claires et chaleureuses, les résidents peuvent en personnaliser l'aménagement afin de recréer un univers familier.

Des salons sont à la disposition des résidents à chaque étage, offrant un espace pour se réunir ou recevoir leurs proches.

La restauration fait l'objet d'une attention particulière car les repas constituent des moments de vie privilégiés pour les personnes âgées.
La Résidence de l'Aar propose donc une restauration traditionnelle, confectionnée sur place par le chef et son équipe (cuisine commune aux trois établissements), dans le respect des régimes alimentaires et des goûts des résidents.
Pour que les repas soient des moments d'échanges et de partage, ils sont servis à l'assiette au restaurant, situé au rez-de-chaussée.
Accessible depuis le hall d'accueil, il offre un cadre convivial et lumineux.
Un espace « intime » est également aménagé au sein du restaurant pour permettre aux résidents de recevoir leurs familles et amis ; cet espace est également accessible aux familles des patients de la Clinique de l'Ill.


DES PROJETS DE VIE ET DE SOINS INDIVIDUALISES

L'objectif essentiel de l'institution est de développer la socialisation des résidents accueillis, dans le respect de l'individualité, afin de favoriser le maintien de l'autonomie.

La Résidence de l'Aar offre une prise en charge évolutive permettant un accompagnement à tous les stades de la dépendance.
Un projet de soins personnalisé est défini pour chaque résident en concertation avec sa famille et révisé régulièrement selon les besoins, afin d'assurer une prise en charge de qualité tout au long de son séjour.

Pour offrir un accompagnement global, la Résidence de l'Aar dispose d'équipements de confort et de bienêtrpermettant l'organisation d'ateliers thérapeutiques propice à l'entretien de la motricité et à la stimulation cognitive :

  • Une salle de kinésithérapie.

  • Un espace de balnéothérapie, où les résidents peuvent profiter de séances de détente et de relaxation.

  • Un espace Snoezelen favorisant la stimulation multisensorielle, vecteur de communication et d'éveil émotionnel.


Parallèlement, un projet de vie individuel est mis en place pour chaque résident, dans lequel sont prises en compte son histoire et ses habitudes de vie.
La volonté du groupe est ainsi d'offrir une véritable qualité de vie à l'ensemble de ses résidents.

A ce titre, les équipes s'attachent aussi à créer un environnement de vie convivial et chaleureux à travers l'organisation quotidienne d'activités.

Un programme d'animations est coordonné et mis en place par un professionnel dédié avec un double objectif :

  • occupationnel, autour d'activités manuelles, artistiques et socioculturelles (revue de presse, spectacles, sorties, activités de plein air, ...), ORPEA ayant pour priorité de faire de tous ses établissements de véritables lieux de vie propices au développement des liens sociaux ;

  • thérapeutique, autour d'ateliers bien-être, ateliers « mémoire », gymnastique douce, ....
    Ces ateliers sont organisés en concertation avec l'équipe soignante.


Ce programme d'animations diversifiées prend en considération les envies, attentes et capacités des résidents.
Tous peuvent y participer, quelque soit leur autonomie.

Pour faire de la Résidence un véritable lieu de rencontres et d'échanges, ouvert sur l'extérieur, des journées portes ouvertes, des journées à thèmes, des spectacles sont également régulièrement organisés au sein de l'Etablissement.
Les familles et proches sont aussi invités à y participer.



La Clinique du Ried

La Clinique du Ried

La Clinique du Ried

Un établissement de Soins de Suite permettant un continuum de prise en charge


La Clinique du Ried a été créée par CLINEA en 2006, par transfert de 81 lits de Soins de Suite et de Réadaptation initialement situés à Saulxure (Vosges du Sud) vers Schiltigheim, secteur alors déficitaire.

CLINEA a profité de la disponibilité du terrain mitoyen de la Clinique de l'Ill, pour construire la Clinique du Ried et créer ainsi un pôle médical intégré, avec en sous-sol, tous les services techniques (restauration, pharmacie, espaces techniques ...) communs aux deux structures.

Construite sur une surface de 4 305 m², sur 3 niveaux (dont le RDC), la Clinique du Ried a ainsi accueilli ses premiers patients en novembre 2006.


PROJET MEDICAL DE LA CLINIQUE DU RIED

La Clinique du Ried est un établissement de Soins de Suite et de Réadaptation Polyvalents (SSR).
Elle accueille des patients sur prescription médicale, à l'issue d'une hospitalisation en court séjour (médecine ou chirurgie), ou en provenance de leur domicile, pour des suites de traitements médicaux ou chirurgicaux ainsi que des soins de rééducation, en vue d'un retour à domicile ou en institution

Dans le cadre de son activité de Soins de Suite et de Réadaptation, la Clinique du Ried a développé des orientations spécifiques pour prendre en charge :

  • des patients porteurs de pathologies diverses au décours immédiat d'une hospitalisation aigue, et dont la stabilisation clinique n'est pas encore obtenue ;

  • des patients après une chute avec perte d'autonomie transitoire, ou après une intervention chirurgicale orthopédique, avec une unité d'hospitalisation identifiée à orientation réadaptative ;

  • des patients âgés, présentant des polypathologies, dépendants ou à risque de dépendance ;

  • en soins palliatifs (avec 5 lits reconnus) ;

  • des patients en insuffisance rénale chronique sous dialyses péritonéales (avec 5 lits dédiés).


Au regard des besoins évoqués dans le Schéma Régional de l'Offre de Soins, et du profil des patients accueillis, la Clinique s'inscrit depuis sa création dans le développement d'un soin gériatrique de qualité, dans une optique de réadaptation et réinsertion sociale, pour un retour à domicile concerté, ou si cela n'est plus envisageable, un départ préparé en institution.

Les équipes de rééducation disposent d'un plateau technique adapté au projet médical, composé de :

  • Une salle de kinésithérapie équipée, avec un espace pour les prises en charge individuelles.

  • Un atelier d'ergothérapie.



PRESTATIONS HÔTELIERES

Dans un cadre moderne, les chambres sont toutes climatisées et équipées d'une salle de bains accessible aux personnes à mobilité réduite, d'un téléviseur, d'une ligne téléphonique directe et d'une connexion wifi.
La Clinique compte 81 chambres particulières et des chambres doubles.

Un espace d'accueil chaleureux au rez-de-chaussée, des salons d'étage, ainsi que de nombreuses terrasses sont à la disposition des patients pour agrémenter leur séjour et profiter d'un moment de détente.

Les repas, confectionnés sur place par le chef de cuisine et son équipe, sont servis en salle à manger d'étage, ou en chambre sur prescription médicale.



Les nouveaux projets

Les nouveaux projets

De nouveaux projets à l'étude pour compléter l'offre de soins, avec des prises en charge spécialisées


Le Pôle Médical de l'Ill est en permanente évolution pour s'adapter aux besoins des patients et de la population du territoire.

Dans ce cadre, plusieurs projets sont à l'étude, en concertation avec l'Agence Régionale de Santé d'Alsace :


DEVELOPPER DE NOUVELLES PRISES EN CHARGE SPECIFIQUES POUR LES MALADES ALZHEIMER

Au regard des besoins du territoire, et fort de son expérience dans la prise en charge de patients âgés dépendants, le Pôle médical de l'Ill souhaiterait créer des unités d'hospitalisation spécifiques, dédiées à la prise en charge des patients atteints de la maladie d'Alzheimer et pathologies apparentées, dans le respect des directives du plan présidentiel Alzheimer 2008/2010 (mesures 16 et 17), tant sur la Clinique de l'Ill que sur la Clinique du Ried.

En effet, depuis plusieurs années, l'émergence démographique de nombreux patients dépendants sur le plan psychique a conduit le Pôle médical de l'Ill à se positionner dans l'accueil et le soin de patients porteurs de la maladie d'Alzheimer ou apparentées.

Or à ce jour, seule la Résidence de l'Aar dispose d'une unité protégée reconnue dédiée à ces malades, afin de leur apporter un accompagnement et de soins adaptés.

Pour répondre aux besoins de la population du territoire, et combler le déficit de capacités d'accueil dédiées, le Pôle médical de l'Ill propose de développer des unités spécifiques pour l'accueil et la prise en charge de ces malades, tant en moyens qu'en longs séjours

Dans ce cadre :

  • La Clinique de l'Ill a déposé une demande de labellisation d'une unité d'hébergement de 12 lits en une Unité d'Hébergement Renforcée (UHR) afin de proposer un hébergement, des soins et des activités adaptés aux patients atteints de la maladie d'Alzheimer (ou d'une maladie apparentée) ayant des troubles du comportement sévères.

    Cette unité viendrait utilement compléter l'offre de prise en charge proposée par l'unité protégée de la Résidence de l'Aar.

    En effet, l'UHR est prévue pour être un lieu d'hébergement séquentiel, qui accueille les malades le temps d'une crise aigue ; puis, lorsque les troubles du comportement diminuent (voire disparaissent) pendant une période suffisamment longue, l'équipe soignante envisagera alors le retour du malade soit en unité d'hébergement traditionnelle, soit à domicile.

    Un environnement architectural adapté a été conçu et clairement identifié au sein de la Clinique de l'Ill dès la construction du nouveau bâtiment.

    Cette demande de labellisation est actuellement en cours d'instruction par l'Agence Régionale de Santé et nous espérons que les moyens nécessaires seront octroyés par les Pouvoirs Publics pour une prise en charge spécifique et adaptée de ces malades.

  • De même, ORPEA souhaiterait faire reconnaitre l'unité protégée de la Clinique du Ried en tant qu'Unité Cognitivo Comportementale (UCC) dédiée à la prise en charge des patients Alzheimer dans le cadre d'une hospitalisation en Soins de Suite et de Réadaptation.

    Cette unité, prévue dès la conception de la Clinique du Ried en étroite concertation avec les autorités de Tutelles, aurait pour mission de gérer les états de crise dans le cadre d'une hospitalisation en Soins de Suite et de Réadaptation et pour but le retour à domicile préparé et étayé.

    Un lieu de vie spécifique protégé est d'ores et déjà prévu avec un espace de circulation permettant une déambulation en toute sécurité face à la perte de repères et aux conséquences des troubles psychologiques et comportementaux.

    Une démarche médicale d'évaluation du niveau évolutif et de l'importance des troubles psychologiques et comportementaux serait mise en place, accompagnée de soins spécifiques.
    Ces démarches sont établies sur un plan physique et fonctionnel, psychologique et cognitif, pharmacologique ou non, relationnel et familial, social et juridique.

    Cette reconnaissance, attendue depuis de nombreuses années et largement discutée avec les Autorités, participerait de la globalité du projet spécifique de prise en charge des malades d'Alzheimer au sein du Pôle Médical de l'Ill.
    Elle a déjà fait l'objet d'une demande d'autorisation officielle et est désormais en attente des orientations d'un nouveau Plan Alzheimer.



CREER UNE CLINIQUE PSYCHIATRIQUE

Enfin à l'automne 2012, le groupe CLINEA a déposé auprès de l'Agence Régionale de Santé d'Alsace un dossier de demande d'autorisation portant sur la création d'une clinique de psychiatrie générale sur le terrain du Pôle Médical de l'Ill.

Ce projet avait été présenté et évoqué à maintes reprises avec les autorités et a pu faire l'objet d'une nouvelle demande officielle en 2012 car le Projet Régional de Santé 2012-2016 a confirmé le déficit d'offre de soins de Psychiatrie sur le territoire de santé, et plus spécifiquement sur Strasbourg.

Dans ce cadre, et au regard des besoins de la population, le projet de CLINEA en cours d'instruction par l'ARS porte sur une Clinique de 90 lits d'hospitalisation à temps complet, répartis comme suit :

  • Une unité de Géronto-psychiatrie (30 lits) afin de prendre en charge les troubles psychiatres spécifiques des âges élevés : troubles de l'humeur, dépression majeure, troubles bipolaires, états anxieux, états confusionnels, démences débutantes, troubles associés ou secondaires aux pathologies telles que la maladie de Parkinson et autres neuro-dégénérescences, sevrages médicamenteux, agitations nocturnes, etc.

  • Une unité de Psychiatrie générale adulte (45 lits), visant la prise en charge des troubles de l'humeur, états dépressifs majeurs avec ou sans état suicidaire, des troubles bipolaires, des troubles anxieux et névrotiques, (TOC, phobies, phobies sociales, anxiété de performance, états posttraumatiques...) des états psychotiques, de l'alcoolo-dépendance, des addictions pharmacologiques et comportementales (jeu, achats, internet...), des troubles du comportement alimentaire (anorexie, boulimie vomissements, obésité, pathologies restrictives...), des états limites...

  • Une unité dédiée à la prise en charge des adolescents jeunes adultes 16-25 ans (15 lits).


Dans la mesure où ce projet de création recevrait une autorisation, la création de cette clinique psychiatrique donnerait naissance à la création de près d'une centaine d'emplois (89 ETP) sur Schiltigheim.

Le calendrier prévisionnel de réalisation serait le suivant :

  • dépôt du permis de construire : 2ème semestre 2013
  • début des travaux : 1er semestre 2014
  • fin des travaux et mise en oeuvre des autorisations : 2ème semestre 2015



Actualité du Directeur d'EHPAD


Suivez l'actualité 100% directeur de maison de retraite / ehpad. Réglementation, bonnes pratiques, outils, études de cas, interviews, retours d'expériences, appels à projets, publications, tendances marché, nouveaux produits... Toute l'actualité du Directeur Ehpad !


FERMER