Quand une infirmière de nuit est partagée entre 8 Ehpad dans le cadre d'une convention de mutualisation

Hospitalité Saint-Thomas de Villeneuve à Bain-de-Bretagne : Signature d’une convention de mutualisation d’une infirmière de nuit en EHPAD

Publié le 07 octobre 2020
Quand une infirmière de nuit est partagée entre 8 Ehpad dans le cadre d'une convention de mutualisation

L'établissement Saint-Thomas de Villeneuve de Bain-de-Bretagne et sept EHPAD partenaires du territoire ont signé le 7 octobre 2020 une convention de mutualisation d'une infirmière de nuit en EHPAD.

Ce dispositif garantit une réponse infirmière de nuit de 21h à 7h pour les EHPAD partenaires. Concrètement, sur ce créneau horaire, l'infirmière de nuit en poste à Bain-de-Bretagne répond aux appels téléphoniques du personnel de nuit des EHPAD partenaires et peut être amenée à se déplacer dans l'établissement si la situation l'exige.

Les sept établissements partenaires :

  • EHPAD La Fleur de Sel à Le Sel-de-Bretagne,
  • EHPAD Résidence Père Brottier à Pléchatel,
  • EHPAD Maison des Rondines à Bourg-des-Comptes,
  • EHPAD Le Tréhélu à Guichen,
  • EHPAD Ker Joseph à Pipriac,
  • EHPAD Résidence La Crépinière à Guipry-Messac, EHPAD Les Jardins du Perray à Goven.

Les bénéfices, tant pour les résidents que pour les professionnels, sont nombreux : sécuriser les prises en charge paramédicales, éviter le recours aux urgences et les hospitalisations de nuit, rassurer le personnel des EHPAD partenaires qui ne disposent pas d'infirmière de nuit.

L'établissement HSTV de Bain-de-Bretagne est porteur de ce dispositif dans le cadre d'un appel à candidature de l'Agence Régionale de Santé Bretagne.

Des évaluations régulières seront menées par le comité de pilotage du projet, qui rassemble des représentants de chaque établissement partenaire.


FERMER