Des jeux vidéos au service des malades souffrant d'Alzheimer

X-TORP, un jeu vidéo qui permet de détecter la maladie d'Alzheimer à partir d'une simple balade ludique

Publié le 21 août 2015
Des jeux vidéos au service des malades souffrant d'Alzheimer

Ce « Serious Game » a été conçu au sein du CHU de Sophia-Antipolis : un jeu vidéo qui permet de détecter la maladie d'Alzheimer à partir d'une simple balade ludique. Le Serious Game "X-TORP" est conçu pour ceux qui en sont à un stade léger dans l'évolution de la maladie d'Alzheimer.

Le projet Az@Game.


Suite à l'appel à projet "E-Santé et autonomie sur le lieu de vie grâce au numérique", le lauréat Az@Game présente "X-TORP", un jeu d'aventure directement sorti de l'univers de la Bande Dessinée. Cet aspect lui confère une utilisation non-contraignante car ludique, agréable et sympathique.
Les objectifs des conceptions récréatives du projet Az@Game s'orientent vers une autonomie plus marquée du joueur. C'est avec la pratique de ces Serious Game, que le patient se prend en charge, bouge et s'active par le biais d'activités physiques modérées, renforce ses muscles, stimule sa fonction cardio-respiratoire, ses capacités cognitives, son équilibre et son sens de l'orientation, améliore son lien social par des interactions entre joueurs et thérapeutes. De plus, l'évolution de la maladie d'Alzheimer est mesurée. Un suivi qualitatif est ainsi assuré.

Le jeu vidéo "X-TORP".


Le joueur navigue, à travers mers et océans, sur un bateau grâce à certaines commandes vocales et gestuelles. Il doit remplir des missions afin de s'enrichir. Tout en s'amusant, le patient développe ses capacités d'anticipation et ses prises de décisions. Il doit rester attentif et améliore ainsi sa plasticité cérébrale.

Le Professeur Philippe Robert, coordonnateur du CMRR (Centre Mémoire de Ressources et de Recherches) explique que "ce jeu est très complet et que les patients sont intéressés". "Surtout les hommes" poursuit-il.

En phase d'expérimentation clinique.


C'est auprès de trois populations cibles, composées de 80 personnes, que ce protocole cherche à démontrer l'apport nécessaire de ces jeux pour les sujets âgés qui sont tout à fait capables de réussir, à raison de trois fois une heure par semaine, les phases d'activité physique et les phases cognitives, et cela pendant neuf semaines, phases de tests comprises.

Il faut savoir que tout le monde peut participer à ce Serious Game, il suffit de demander une invitation sur http://www.curapy.com. Ce site donne l'accès à divers jeux thérapeutiques validés cliniquement par des professionnels issus des meilleurs centres de recherche.

Ainsi, vous n'avez plus qu'à lancer une partie et vous amuser tout en améliorant vos capacités physiques et cognitives. Que du plaisir donc !


FERMER