Medissimo met le cap sur les EHPAD

Un objet connecté et une convention EHPAD-Officine pour répondre aux besoin des professionnels du medico-social

Publié le 06 mai 2016
Medissimo met le cap sur les EHPAD

La convention EHPAD-Officine est un contrat qui qualifie les relations entre les EHPAD et leurs pharmacies pour la Préparation des Doses à Administrer (PDA). Les EHPAD sans pharmacie à usage intérieur (PUI) externalisent la PDA et en fonction des prescriptions médicales individuelles, le pharmacien reconditionne les médicaments dans des piluliers nominatifs et tracés, qui sont livrés à l'EHPAD pour chaque résident.

Caroline Blochet, fondatrice de Medissimo, a publié la première convention EHPAD-Officine en 2008. A cette époque la profession pharmaceutique et les autorités s'accordaient à dire qu'il fallait établir un cadre clair à la définition des rôles et des responsabilités de chacun s'agissant de la sécurité du médicament. Dès lors, seul Medissimo s'est porté volontaire pour rédiger une convention qui tient aujourd'hui lieu de référence à toutes les parties prenantes.

Les nouveautés de la convention Medissimo de 2016

Pour sécuriser le circuit du médicament depuis la préparation jusqu'à l'administration, Medissimo intègre dans sa nouvelle convention des outils technologiques innovants tels que la scanette connectée et le pilulier connecté.

L'iscan est une des solutions connectées pour l'administration des médicaments. Grâce à son lecteur de code barre et sa technologie Bluetooth, la scanette connectée permet de valider la prise des médicaments au moment de la distribution par le personnel soignant. Ainsi, l'observance est remontée vers le Système d'Information de Medissimo qui rend disponible en temps réel l'ensemble des données.

Commercialisé début 2016, l'imedipac apporte une nouvelle dimension à la prise en charge thérapeutique en EHPAD : le pilulier connecté permet l'aide à l'observance en mettant en avant l'autonomie dans la prise des médicaments au profit de la dignité du résident et de sa qualité de vie. Les résidents sont autonomes dans leurs prises de médicaments, en particulier pour les prises nocturnes. Le personnel soignant se voit ainsi davantage disponible pour le bien-être des résidents ; la surveillance de la prise des médicaments se fait par l'intermédiaire d'un tableau de bord informatisé dans l'établissement. Les résidents quant à eux peuvent partager leur score d'observance ce qui rassure la famille et les proches.

L'utilisation est simple : le boitier est autonome, sans besoin de smartphone. Il sonne et s'éclaire pour chaque prise, les capteurs détectent le percement et la connexion au réseau mobile en GPRS permet l'envoi automatique des données sur le tableau de bord.

Pour Caroline Blochet, fondatrice de Medissimo : « L'application des NTIC au médicament en EHPAD permet de sécuriser le circuit du médicament tout en mettant en avant l'autonomie du résident au profit de sa dignité et de sa qualité de vie. Cette ambition anime l'action continue de Medissimo aux côtés des professionnels de Santé ».

C'est par cette démonstration centrée sur les usages que Medissimo prouve qu'un Système d'Information couplé à l'Internet des Objets permet le suivi numérisé de la consommation des médicaments en EHPAD. Medissimo propose d'ailleurs un panel de consommation des médicaments en EHPAD, véritable outil en faveur d'un bon usage du médicament. La collecte sécurisée des données en temps réel combinée à la méthode d'extrapolation dynamique permet de disposer d'analyses fines des consommations et des gaspillages de médicament au niveau national.


FERMER