La Valériane présente 2 applications e-santé innovantes, reconnues et plébiscitées à l'international

A l'occasion des Salons Santé Autonomie 2015, la start-up montpelliéraine a présenté ses applications de e-santé.

Publié le 22 mai 2015
La Valériane présente 2 applications e-santé innovantes, reconnues et plébiscitées à l'international


Start-up du numérique santé basée à Montpellier, la Valériane est une des premières entreprises françaises de la filière numérique santé et de la Silver Economie à exporter des applications e-santé aux Etats-Unis.

Présente aux Salons Santé Autonomie, du 19 au 21 mai 2015, elle a mis en avant ses deux applications :

  • ESA-PAD© : application de coordination des aides et des soins de la personne âgée.
  • Bilan Santé Stress Sénior : application dédiée aux + de 65 ans.


Les applications e-santé de La Valériane

ESA-PAD© permet de partager, entre tous les soignants et les aidants professionnels ou familiaux d'une personne en situation de perte d'autonomie à domicile, les informations de traçabilité et de suivi social, environnemental et santé. L'application comporte également la
méthode la plus simple et précise au monde pour identifier les capacités et les besoins en aides et en soins qui préserveront l'autonomie et la sécurité dans les actes de la vie quotidienne.
En phase de déploiement et d'expérimentation en France, l'application est diffusée aux Etats-Unis auprès des professionnels et des aidants familiaux(1).

L'application Bilan Santé Stress Sénior a été présentée en avant-première sur le salon.
Elle est l'adaptation de l'application « Bilan Santé Stress salariés ».
Elle permet aux personnes âgées de plus de 65 ans, de mesurer leurs doses de stress, d'identifier leurs capacités de résistance aux effets du stress, et d'estimer l'impact santé de l'interaction entre ces éléments pour s'engager plus facilement dans un programme de prévention. Elle est promise à un avenir mondial identique à celui de l'application Bilan Santé Stress dédiée aux salariés et déjà diffusée en France, aux Etats-Unis et au Canada.

Avec cette nouvelle innovation, La Valériane s'affirme comme un des spécialistes mondiaux des solutions e-santé pour les professionnels et le grand public. Avec les objets connectés, les applications e-santé constitueront les éléments essentiels des plateformes numérique santé pour aider chaque personne à agir et réagir pour sa santé.

(1) En France, ESA-PAD© est en phase d'essais cliniques en Région Parisienne, sur les villes d'Alès, sur la région Languedoc-Roussillon via la CARSAT... et prochainement au niveau Ile de France via la CNAV. Ces expérimentations doivent confirmer l'intérêt de mieux coordonner les aides et les soins à partir d'une solution
numérique partageable, facile à utiliser et peu coûteuse, et d'un « case manager ».
Aux Etats-Unis (où elle est brevetée et "baptisée" EMA CARE), l'application a immédiatement séduit les professionnels américains du réseau national LeadingAge(2) et les spécialistes du numérique santé de l'Université de Géorgie (Georgia Institute of Technology). Un essai clinique vient de débuter sur la ville d'Atlanta pour une durée de 6 mois pour confirmer son impact en maîtrise des coûts et en prolongement de l'autonomie.
(2) LeadingAge est une association américaine regroupant 6 000 organismes représentant la totalité du domaine des services de vieillissement, 39 partenaires de l'Etat, et des centaines d'entreprises, de groupes de consommateurs, des fondations et des partenaires de recherche).


Présentation de La Valériane

Présentation de La Valériane


Créée en 2008, La Valériane est agréée par le Business & Innovation Centre (BIC) de Montpellier
Méditerranée Métropole. Elle a le statut de "jeune entreprise innovante" et le label FCPI de la Banque publique d'investissement.

Sachant qu'il faut 2 à 3 ans pour concevoir et développer une application, la société met tout en œuvre pour devenir un des leaders mondial des éditeurs d’applications e-santé.

En Mars 2015, La Valériane finalisait une levée de fonds de 915K€ engagée en 2014 auprès de Soridec, de Jérémie, de BPI, de la COFACE et de business angels.
En 2014, son chiffre d’affaires s’élevait à 310 000 € (+ 138 % par rapport à 2013).
Début 2015, fort de ses succès aux Etats-Unis, elle a créé une filiale Américaine LVHS inc.



Innovation et noveaux concept en ehpad : des idées pour innover en maison de retraite



Un espace pratique pour le directeur de maison de retraite sur Directeur-Ehpad.com : organisez votre veille, votre communication, identifiez les bons fournisseurs, consultez l'annuaire des ressources et sites utiles...


FERMER