Action en faveur de l'accueil et de l'accompagnement des personnes déficientes intellectuelles vieillissantes

La Fondation Caisses d’Épargne pour la solidarité et l’APEI du Douaisis (Association des Papillons Blancs) signent une convention de partenariat

Publié le 08 juin 2015
Action en faveur de l'accueil et de l'accompagnement des personnes déficientes intellectuelles vieillissantes


L'APEI du Douaisis et la Fondation Caisses d'Épargne pour la solidarité signeront une convention de partenariat le 11 juin prochain à 11h dans la salle Gothique de l'hôtel de ville de Douai.


Cette convention a pour objectif de formaliser le partenariat mis en oeuvre entre les établissements et services de ces deux structures, sur le territoire du Douaisis. Pascal Huet, Directeur Général de l'APEI du Douaisis et Éric Batcave, Directeur Délégué Nord à la Direction de la Santé et de l'Autonomie de la Fondation, présenteront le contexte de cette convention née de la volonté de rapprocher le secteur des personnes en situation de handicap et celui des personnes âgées au travers d'un décloisonnement de l'offre proposée. La convention sera signée par Claude Hocquet, Président de l'APEI de Douai et Patrick Lambruschini, Secrétaire Général de la Fondation.

  • Un partenariat depuis longtemps souhaité


Cette convention marque la volonté depuis longtemps annoncée de faciliter la coopération entre les deux associations afin d'éviter les ruptures de parcours et d'améliorer la prise en charge des personnes déficientes intellectuelles vieillissantes ou nécessitant d'être accompagnées en cas de sortie d'établissement spécialisé sur le territoire du Douaisis. Elle vise à faciliter l'échange, la coordination et la personnalisation de l'accompagnement, dans le souci du bien-être, du respect de l'autonomie et des souhaits de la personne en situation de handicap. Elle permet également de répondre aux besoins des personnes déficientes intellectuelles en matière d'accès à une compétence gériatrique en facilitant l'accueil et l'accompagnement le mieux adapté à leur situation dans le but de favoriser le lien social et d'une façon générale la citoyenneté.

  • Une convention pour répondre toujours mieux aux besoins des personnes qui souhaitent rester à domicile

L'APEI et la Fondation s'engagent, déjà depuis quelques années, à contribuer à la réalisation du projet de vie de personnes déficientes intellectuelles ayant fait le choix de rester à domicile, qu'il s'agisse d'adultes ou d'enfants. Grâce à l'intervention de l'ASAPAD (Accompagnement et Services Aux Personnes A Domicile), la Fondation est désormais en capacité de répondre aux besoins exprimés par l'APEI d'un accompagnement à domicile personnalisé en ce qui concerne l'aide à la vie quotidienne et aux actes essentiels de la vie courante. Des contacts étroits entre le service d'aide à domicile et le service d'accompagnement à la vie sociale de l'APEI ont en effet permis la mise en oeuvre d'actions de sensibilisation des aides à domicile de l'ASAPAD à ce type d'accompagnement.


Intervenant sur l'ensemble de l'arrondissement du Douaisis auprès de plus d'un millier de bénéficiaires, l'ASAPAD se spécialise progressivement dans l'accompagnement des personnes en situation de handicap avec notamment la réalisation d'un quart du volume d'heures prestées auprès de ce public et la création d'un service de garde itinérante de nuit proposant des passages à domicile entre 22h et 7h. Ce service novateur permet par exemple de réaliser de la surveillance ou encore d'accompagner et de raccompagner une personne déficiente intellectuelle lors d'une sortie au-delà de 21h.

  • Une convention pour faciliter l'accueil des personnes déficientes intellectuelles vieillissantes au sein des établissements pour personnes âgées de la Fondation


Au-delà du domicile, la convention de partenariat formalise, pour chacune des structures, l'engagement à accompagner au mieux les personnes en situation de handicap amenées à intégrer une résidence hôtelière ou un EHPAD de la Fondation.
Animée par le souhait de diversifier son expérience en matière d'accueil de personnes en situation de handicap, la Fondation a été amenée à créer des unités de vie pour personnes handicapées vieillissantes au sein de 2 de ses EHPAD à Hasnon et à Sallaumines. Elle a également tout récemment inauguré, à Loos-lez-Lille, une nouvelle Maison d'Accueil Spécialisée (MAS) dénommée « Le Havre de Galadriel ». Cette résidence accueillant des personnes victimes d'une cérébrolésion offre 36 places d'hébergement permanent, 6 d'hébergement temporaire et 5 d'accueil de jour. Elle favorise notamment le retour à domicile de ses résidents le week-end et durant les vacances.
Avec le soutien et l'expérience de l'APEI du Douaisis, la Fondation devrait s'ouvrir encore davantage au champ du handicap en facilitant, au sein de ses résidences, dans la région, l'accueil des personnes déficientes intellectuelles vieillissantes. L'intégration de ce type de public est d'ailleurs d'ores et déjà envisagée au sein de la résidence Du Château à Écaillon qui fera prochainement l'objet d'une reconstruction comprenant des logements et des espaces ergonomiques et domotisés.


Cette coopération se traduit concrètement par un travail commun pour répondre aux besoins des personnes déficientes intellectuelles vieillissantes à travers :

  • la rédaction commune de procédures d'admission,
  • l'instauration de procédures de bonnes pratiques pour accompagner les transferts des résidents de l'APEI vers l'établissement ou le service de la Fondation le plus adapté,
  • le maintien du contact et de la relation entre le résident ou le bénéficiaire du service d'aide à domicile et son ancienne structure,
  • des rencontres régulières et des formations partagées entre les responsables et professionnels des établissements et services de la Fondation et ceux des établissements et services de l'APEI sur le territoire du Douaisis.

La Fondation, dont les établissements sont habilités à l'aide sociale, s'engage ainsi à accueillir dans ses structures, les personnes déficientes intellectuelles vieillissantes que lui adressera l'APEI. Elle veillera notamment à favoriser le maintien de la cellule familiale par l'accueil, à chaque fois que cela est possible, des parents âgées des personnes déficientes intellectuelles.
De son côté, l'APEI du Douaisis s'engage à apporter son expérience et son soutien à la Fondation en matière d'accueil de personnes déficientes intellectuelles vieillissantes et de formations, notamment lors de création de nouvelles structures mais aussi dans les structures déjà existantes.


En parallèle, la Fondation continuera, en lien avec les autorités de contrôle et de tarification, à promouvoir la création d'unités spécifiques au sein de ses EHPAD. Depuis trois ans, la Fondation a en effet doublé son nombre de places destinées à l'accueil des personnes handicapées vieillissantes. L'objectif est de leur proposer des espaces de vie adaptés à leurs attentes et un encadrement par du personnel dédié, spécifiquement formé.


Cette convention conforte ainsi la possibilité de mener collégialement une réflexion afin d'aboutir à la concrétisation d'éventuels projets communs et innovants.


Acteurs non lucratifs et porteurs des valeurs partagées de l'économie sociale et solidaire, l'APEI et la Fondation se veulent garants de la mise en oeuvre d'un accompagnement et d'un accueil personnalisé empreint de respect, de bienveillance et de considération de l'autre. Soucieux de préserver la continuité de service et l'exonération, pour l'usager, des contraintes d'ordre administratif, organisationnel et financier, les 2 structures ont appris à se connaître et souhaitent travailler désormais au quotidien en synergie dans l'intérêt des personnes accompagnées.

  • Les partenaires

L'APEI du Douaisis
Depuis 1962, l'Association de Parents d'Enfants et amis de personnes Inadaptées « les Papillons Blancs » du Douaisis, apporte aux personnes en situation de handicap et à leurs familles, l'appui moral et matériel dont elles ont besoin.
Grâce à son militantisme, l'association compte aujourd'hui 29 établissements et services, accueille 1300 personnes et emploie 894 salariés, unis autour des cinq valeurs que sont : les droits et les compensations, la solidarité, l'unicité, la citoyenneté, la vie associative.
Le conseil d'administration représente les parents de l'association et définit les grandes orientations de l'APEI. La Direction Générale met en oeuvre la politique associative et pilote les quatre pôles capables de répondre aux besoins d'un accompagnement spécialisé. Le pôle Enfance accueille 476 enfants, adolescents et jeunes adultes de 3 à 20 ans en institution et/ou en soutien par des services à domicile ou ambulatoires. Le pôle TAD, favorise l'insertion professionnelle des 430 travailleurs et propose un travail adapté à leurs compétences et à leurs différences. Le pôle Habitat conseille et accompagne les personnes en situation de handicap pour solutionner les problématiques d'hébergement sur le Douaisis. Le pôle Accueil Spécialisé dispose de 245 places pour offrir un parcours de prise en charge complet et adapté aux usagers lourdement handicapés.
Les orientations de l'APEI de 2015 à 2019 sont définies par un plan stratégique basé sur la réflexion suivante : « Passons d'une logique de place vers une logique de parcours de santé ».

La Fondation Caisses d'Épargne pour la solidarité
Reconnue d'utilité publique par décret en Conseil d'État en 2001, la Fondation Caisses d'Épargne pour la solidarité est un acteur non lucratif majeur pour l'accueil et l'hébergement des personnes âgées dépendantes. Gestionnaire de quatre établissements sanitaires et de structures d'accueil pour personnes handicapées, elle accompagne également plus de 12 800 personnes à domicile via des plateformes de téléassistance de proximité, des services d'aide-ménagère ou d'hospitalisation à domicile. Présente dans quarante-cinq départements en France et outre-mer, la Fondation Caisses d'Épargne pour la solidarité s'attache à homogénéiser son déploiement, dans une logique de maillage du territoire et de complémentarité de son offre. Ses établissements et services sont intégrés dans les réseaux régionaux, départementaux et communaux de prise en charge des publics dont elle s'occupe. Agissant contre toutes les formes de dépendance liées à l'âge, à la maladie et au handicap, la Fondation oeuvre pour l'autonomie sociale où les besoins de la société sont croissants. Son objet d'intérêt général s'inscrit dans le prolongement de l'engagement des fondateurs de lutter contre toutes les formes d'exclusion sociale. Son Conseil d'Administration est présidé par Madame Astrid Boos. La Fondation est dirigée par Monsieur Patrick Lambruschini, Secrétaire Général.


Chiffres clés au 31 décembre 2014

  • 119 établissements et services
  • 7 392 places d'accueil dans le médico-social
  • 4 946 patients accueillis dans quatre établissements sanitaires
  • 12 835 personnes soutenues à domicile, notamment via des plateformes de téléassistance
  • 6 342 collaborateurs
  • 359 millions d'euros de ressources

En région Nord
En 2015, près de 3 000 personnes sont accueillies et accompagnées par les dix-huit établissements et services de la Fondation dans la région. Le réseau, habilité à l'aide sociale, et composé de dix EHPAD, cinq résidences hôtelières, une Maison d'Accueil Spécialisée et d'un service d'aide à domicile est particulièrement actif autour de Douai et compte plus de 1 000 salariés. Porteuse des trois CLIC du Douaisis (Centre Locaux d'Information et de Coordination), la Fondation offre à toute


Actualité du Directeur d'EHPAD



Suivez l'actualité 100% directeur de maison de retraite / ehpad. Réglementation, bonnes pratiques, outils, études de cas, interviews, retours d'expériences, appels à projets, publications, tendances marché, nouveaux produits... Toute l'actualité du Directeur Ehpad !


FERMER