Le SYNERPA salue la publication de l'instruction budgétaire 2020 à l'attention des EHPAD.

506 M€ pour les primes exceptionnelles et 511 M€ pour le compensation des surcoûts e pertes liées au COVID-19

Publié le 10 juin 2020
Le SYNERPA salue la publication de l'instruction budgétaire 2020 à l'attention des EHPAD.

Comme annoncé par le Gouvernement, l'instruction budgétaire pour l'année 2020 déléguant l'ensemble des mesures financières exceptionnelles liées à la crise COVID-19 en EHPAD vient d'être publiée et adressée mardi 9 juin 2020 à l'ensemble des ARS et des fédérations professionnelles.

Dès ce mois-ci et pendant les trois prochains mois, c'est donc :

  • 506 millions qui seront versés aux EHPAD pour le versement effectif de la prime exceptionnelle aux salarié(e)s en poste tout au long de la crise,
  • 511 millions d'euros qui seront dédiés à la compensation des surcoûts liés à la crise sanitaire ainsi qu'aux pertes de recettes.

Pour Florence Arnaiz-Maumé, Déléguée générale du SYNERPA : « Les mesures financières exceptionnelles post-covid-19 annoncées le 7 mai par Olivier Véran et tant attendues par les professionnels deviennent enfin réalité. Ces mesures désormais officiellement publiées répondent aux besoins immédiats des EHPAD compte-tenu du contexte actuel : primes pour tous les personnels en poste tout au long de la crise, possibilités pour l'employeur de compléter cette prime par le versement d'une prime en faveur du pouvoir d'achat (PEPA), compensation des surcoûts et des pertes de recettes, maintien des financements « soins et dépendance », revalorisation des dotations soins... ».

Seul bémol dans cette circulaire : l'absence de reconnaissance du secteur de l'aide et de l'accompagnement à domicile alors même que ces professionnels ont également fait preuve d'un engagement sans faille tout au long de cette crise sanitaire exceptionnelle. C'est pourquoi, le SYNERPA a demandé expressément ce jour par courrier officiel à tous les Présidents des Conseils départementaux le versement de cette prime pour les professionnels des SAAD, comme l'ont déjà annoncé les départements de l'Essonne, de la Somme, du Doubs et du Nord notamment.

Documents associés


FERMER