Réservation de 300 millions de doses du vaccin contre le SARS-CoV-2 par la Commission européenne auprès de Sanofi-GSK pour 2021

Après avoir formé l’Alliance inclusive pour un vaccin avec l’Allemagne, les Pays-Bas et l’Italie, la France a rejoint l’équipe conjointe de négociation européenne.

Publié le 31 juillet 2020
Réservation de 300 millions de doses du vaccin contre le SARS-CoV-2 par la Commission européenne auprès de Sanofi-GSK pour 2021

L'Union européenne vient de franchir un pas décisif dans les discussions avec Sanofi-GSK, lui permettant d'envisager un contrat de réservation de 300 millions de doses du vaccin contre le SARS-CoV-2 que le laboratoire est en train de développer et qui sera produit sur le sol européen.

Ce futur contrat permettra à chaque Etat-membre de l'Union européenne de commander à des conditions avantageuses le vaccin, une fois que celui-ci aura apporté suffisamment de preuves de son efficacité et de l'absence d'effets secondaires.

Olivier Véran, ministre des Solidarité et la Santé, et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l'Industrie, saluent cet accord qui s'inscrit dans la stratégie européenne en faveur d'un accès global à un vaccin. Par les accords passés avec les industriels pharmaceutiques, la Commission et les Etats européens s'engagent pour soutenir la recherche et le développement d'un vaccin sûr et efficace, qui soit mis à disposition du monde entier. Ainsi, au-delà des volumes réservés pour la population européenne, Sanofi et GSK se sont engagés auprès de la Commission européenne à réserver des doses aux pays les plus défavorisés, au travers de l'initiative mondiale sur les diagnostics, les traitements et les vaccins (ACT-A), sous l'égide de l'OMS et de la Commission européenne. Cette initiative soutenue par le président de la République vise à accélérer la recherche pour les tests, les traitements et les vaccins et à s'assurer de la diffusion la plus rapide possible des traitements et des vaccins.

Après avoir formé l'Alliance inclusive pour un vaccin avec l'Allemagne, les Pays-Bas et l'Italie, la France a rejoint l'équipe conjointe de négociation européenne. Celle-ci négocie, aux côtés de la Commission européenne, avec des industriels porteurs de projets, l'objectif étant de composer un portefeuille d'options diversifiées, permettant de maximiser les chances de disposer rapidement d'un vaccin sûr et efficace, au cœur de la lutte contre le nouveau coronavirus.


Actualité du Directeur d'EHPAD


Suivez l'actualité 100% directeur de maison de retraite / ehpad. Réglementation, bonnes pratiques, outils, études de cas, interviews, retours d'expériences, appels à projets, publications, tendances marché, nouveaux produits... Toute l'actualité du Directeur Ehpad !


FERMER