Tarification des interventions des pompiers dans le Calvados : quelles conséquences pour les personnes âgées?

Qu'ils résident à domicile ou en Ehpad, les personnes âgées seront les premiers touchés

Publié le 04 avril 2016
Tarification des interventions des pompiers dans le Calvados :  quelles conséquences pour les personnes âgées?

Le S.D.I.S (Service départemental d'incendie et de secours) du Calvados a décidé de tarifer à partir du 1er avril 2016, et ce n'est pas une blague, huit services d'intervention, notamment le « relevage à domicile », pour un montant de 241€ sans transfert à l'hôpital.

Les élus de gauche de Normandie ont dénoncé cette décision samedi dernier.
Pascale Boistard, la Secrétaire d'État aux Personnes Âgées qualifie cette décision "d'indigne", elle dénonce une prise en otage des plus précaires.
Interrogé par France 3 Normandie, Eric Vève (Conseiller Départemental PS de Caen) déclare "On ne fait pas des économies sur le dos de la sécurité des usagers".
Selon Metronews, "Xavier Le Coutour, élu PRG à Caen, dénonce "un premier pas vers la privatisation du service public" ".
Selon un communiqué du 29/03/2016, la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France et l'Association des médecins urgentistes de France "dénoncent une décision injuste, dangereuse et inefficace, ainsi qu'une atteinte inacceptable aux principes fondamentaux du service public".

Suite aux interrogations de l'AFP sur le sujet, Jean-Léonce Dupont, Président du Conseil Départemental (UDI), s'est déchargé en évoquant cette pratique dans d'autres départements.
Sur les six départements cités par Mr Dupont, trois démentent la facturation pour les personnes âgées.

Quelles seront les conséquences pour les personnes âgées, souvent isolées et précaires ?
Ces personnes ne seront-elles pas tentées de ne plus avoir recours à l'appel à l'aide, pour ne pas avoir à régler une facture représentant parfois la moitié de leur revenu mensuel?
Et dans le cas où la personne âgée a bien une famille, cette dernière devra-t-elle intervenir à la place des pompiers, même si elle habite loin, ou si la chute arrive pendant les horaires de travail, sous peine de se voir envoyer une facture plus que salée ?
N'y a-t-il pas un risque à déplacer une personne âgée suite à une chute lorsque l'on ne connaît pas les bons gestes ?

Quelles seront les conséquences pour les Établissements Hébergeant des Personnes Âgées Dépendantes?
Ces établissements ont parfois recours à l'appel à l'aide des pompiers en cas de problème.
Le 15 renvoie parfois automatiquement la personne qui appelle sur l'intervention des pompiers.
Seront-ils pénalisés par cette facture? Devra-t-elle être à la charge du résident ou de sa famille?

Plus qu'une décision pour diminuer les appels abusifs, cette mesure ne sanctionnera-t-elle pas les plus démunis?
Face à cette levée de boucliers, on peut s'interroger, comme le déclare la CGT des pompiers "ces tarifications risquent de mettre la population en danger en la dissuadant d'appeler".


Actualité du Directeur d'EHPAD



Suivez l'actualité 100% directeur de maison de retraite / ehpad. Réglementation, bonnes pratiques, outils, études de cas, interviews, retours d'expériences, appels à projets, publications, tendances marché, nouveaux produits... Toute l'actualité du Directeur Ehpad !


FERMER