Un coup de pouce de l'ARS Nouvelle-Aquitaine pour les fêtes de fin d'année dans les EHPAD

Objectif : préserver l’esprit chaleureux et convivial des fêtes pour les résidents et usagers

Publié le 18 décembre 2020
Un coup de pouce de l'ARS Nouvelle-Aquitaine pour les fêtes de fin d'année dans les EHPAD

L'ARS Nouvelle-Aquitaine soutient financièrement les EHPAD et établissements médico-sociaux pour préserver l'esprit chaleureux et convivial des fêtes
pour les résidents et usagers


L'année 2020 a été très éprouvante pour tous, mais encore plus pour les personnes âgées, celles en situation de handicap, leurs proches et les équipes médico-sociales. L'ARS Nouvelle-Aquitaine a précisé aux établissements les consignes d'assouplissement et de bienveillance concernant les visites et les retours en famille des résidents pendant la période des fêtes. L'agence dégage également une enveloppe exceptionnelle de 3,3 millions d'euros pour soutenir les projets d'actions solidaires et conviviales des équipes médico-sociales et ainsi offrir aux personnes qu'ils accompagnent des fêtes aussi belles que possible.

Précisions concernant les visites des familles et les sorties des résidents

Pour permettre, aux résidents d'EHPAD de passer Noël en compagnie de leurs proches, l'ARS Nouvelle-Aquitaine vient de préciser à l'ensemble des établissements médico-sociaux de la région (EHPAD, ULSD, établissements et services pour personnes handicapées...) les consignes à appliquer dans ce contexte. Elles visent à sécuriser les visites et sorties (y compris celles des professionnels), lutter contre l'isolement et renforcer les ressources humaines mobilisables (ex : services civiques, étudiants en santé/secteur social, associations, bénévoles...).

  • Les visites : sur rendez-vous (dans un espace dédié sécurisé ou en chambre en respectant des consignes strictes, selon la situation), sur plusieurs jours et avec des plages horaires élargies pour éviter des concentrations de visiteurs.

  • Les sorties : autorisées dans des conditions strictes pour limiter au maximum les risques de rebond épidémique après les fêtes (limitation de la bulle sociale, gestes barrières, distanciation, aération régulière des pièces...). La famille et les résidents sont invités à réaliser un test avant la sortie (ainsi qu'au retour pour le résident). Un résultat négatif ne doit pas dispenser d'une application stricte des gestes barrières !

3,3 M€ de soutien aux initiatives des établissements et services pour « embellir » ces fêtes

L'ARS Nouvelle-Aquitaine accorde à chaque EHPAD, maison d'accueil spécialisée (MAS), foyer d'accueil médicalisé (FAM), qui le souhaite une contribution financière de 40€ maximum par résident afin de soutenir des initiatives à visée conviviale (décorations et aménagements festifs, animations, repas festif, petit cadeau à offrir à chaque résident, achat de masques transparents, etc.).

Dans la même logique, un soutien est proposé aux services (Service de soins Infirmiers à domicile - SSIAD, Service polyvalent d'aide et de soins à domicile - SPASAD, Service d'accompagnement médico-social pour adultes handicapés - SAMSAH) sous la forme d'une aide d'un montant de 20 € maximum par personne. Cette contribution vise également à financer des actions de prévention de l'isolement et du mal-être psychique des usagers et la mise en place d'actions de soutien. Par exemple : rémunération de temps exceptionnels passés par le personnel pour aider les personnes les plus isolées à communiquer avec leurs proches (via tablette ou téléphone), sortie pour voir les illuminations de Noël, animations ou encore achat de petits cadeaux (fleurs, livres, friandises, séance de coiffeur à domicile...) pour les personnes totalement isolées.

L'agence invite les établissements à recourir aux « circuits courts » dans une logique d'achats responsables et solidaires (commerçants, restaurateurs et artisans de proximité, intermittents du spectacle, associations...) et aux réseaux locaux de l'économie sociale et solidaire.

Chaque établissement veillera au respect d'équité, afin que chaque résident puisse en bénéficier selon sa situation et ses envies.

Consultez la Chek-list « J'invite une personne à risque : comment la protéger ? », mise à disposition des établissements pour informer les familles


FERMER