5 projets innovants récompensés aux Orpéa Excellence Award 2020

le choix s’est porté parmi 27 projets innovants conduits par les équipes de 8 pays

Publié le 26 janvier 2021
5 projets innovants récompensés aux Orpéa Excellence Award 2020

Le Groupe ORPEA, un des principaux acteurs mondiaux de la prise en charge globale de la Dépendance (maisons de retraite, cliniques de moyen séjour et de psychiatrie, et maintien à domicile), annonce aujourd'hui les lauréats de sa 6ème édition des ORPEA Excellence Awards ainsi que les Prix « 1 000 smiles », qui visent à récompenser les initiatives originales mises en œuvre dans ses établissements européens en 2020.

Le Conseil Scientifique et Éthique International du Groupe ORPEA (International Scientific & Ethics Council, ISEC) a procédé mardi 26 janvier 2021 à la remise des ORPEA Excellence Awards 2020 qui récompensent chaque année les équipes ayant proposé un projet dans les catégories « Recherche », « Ethique Clinique » et « Innovation soignante ».

Pour l'année 2020, le choix s'est porté parmi 27 projets innovants conduits par les équipes de 8 pays[1]. Cette forte mobilisation témoigne de la dynamique d'innovation et de recherche qui anime les équipes du Groupe en faveur de la dignité et du bien-être des résidents et patients, dans un contexte sanitaire inédit.

A cette occasion, Yves Le Masne, Directeur Général d'ORPEA, a déclaré :

« Alors que l'année 2020 a été marquée par une pandémie inédite et exceptionnelle par son ampleur mondiale, l'ensemble des collaborateurs a fait preuve d'un engagement et d'un dévouement inédit. Cette 6ème édition des ORPEA Excellence Awards démontre, une fois de plus, la capacité des établissements et de leurs équipes à continuer d'innover et de construire l'offre du futur au service des résidents et patients.

Je tiens à remercier les équipes pour les fantastiques projets mis en œuvre dans l'opération « 1 000 Smiles » qui permettent de renforcer le bien-être et la joie de vivre des résidents, patients, familles et collaborateurs. »

Les projets récompensés sont donc :

  1. Catégorie « Recherche » : Flavien Quijoux pour POSTADYCHUTE

Il s'agit d'un outil prédictif pour évaluer le risque de chute chez la personne âgée placée en institution. Cette thèse de doctorat en neurosciences, portée par la Direction médicale d'ORPEA France, en collaboration avec le Centre Borelli (UMR9010, CNRS, INSERM, Service de Santé des Armées), analyse l'équilibre statique pour identifier des marqueurs prédictifs du risque de chute de la personne âgée. Elle se prolongera avec la

mise en place de groupes d'activité physique adaptée en fonction des capacités des résidents sélectionnés dont les bénéfices seront attestés par l'analyse de la posture et de la marche.

  1. Catégorie « Ethique Clinique » : Résidence Haus-Edelberg de Kernen (Allemagne) pour son workshop interculturel sur le sujet de la fin de vie et de la mort. « Giving days more live-culture »

Cet atelier développe une approche centrée sur le résident, basée sur une analyse rigoureuse de ses besoins et attentes, à la fois préventive et multidisciplinaire, et qui le responsabilise.

  1. Catégorie « Innovation soignante » : Clinique du Château d'Herblay (CLINEA SSR France) pour son programme PREVaction, une démarche complète d'éducation à la santé et de prévention.

Le parcours PREVAction, dispensé au sein de l'hôpital de jour, est dédié aux personnes âgées de plus de 75 ans et vise à intervenir avant la perte d'autonomie pour donner aux patients les clés pour prendre soin de leur santé et préserver leurs capacités restantes.

Au regard de la qualité des projets proposés, le jury a également désigné 2 mentions spéciales dans la catégorie « Innovation Soignante » :

  1. Traitement par chimiothérapie à domicile, porté par les équipes d'Allerzorg Home Care à Woerden aux Pays-Bas. Ce programme cherche à améliorer la qualité de vie des personnes très âgées ou dont la mobilité est réduite, en leur offrant une prise en charge chimiothérapeutique à domicile, au lieu de les contraindre à se déplacer jusqu'à l'hôpital.

  1. « EM Table© », la stimulation horizontale passive pour la qualité de vie des personnes à mobilité réduite, un projet porté par les équipes espagnoles de l'établissement de réhabilitation ORPEA Mirasierra à Madrid. Il s'agit de recréer les effets produits par l'activité physique en induisant des mouvements passifs sur un plan horizontal. Le monoxyde d'azote produit améliore les propriétés biomécaniques, la tonicité musculaire et l'oxygénation des tissus (­PaO2, ¯PaCO2), chez des patients âgés de 26 à 65 ans.

L'ISEC innove cette année avec la création de workshops internationaux dont la vocation est d'accélérer la mise en œuvre de ces innovations à l'échelle du Groupe dans une dynamique de partage d'expériences et de bonnes pratiques. Ces workshops réuniront chaque équipe de lauréats ainsi que des membres de l'ISEC qui veilleront à modéliser les approches et les protocoles pour une parfaite diffusion.

L'ISEC a été créé en 2015 pour renforcer la réflexion du Groupe sur la dimension éthique des pratiques de soins et étudie les questions d'éthique médicale se posant aux équipes soignantes ou dirigeantes du Groupe.

Prix « 1 000 Smiles »

Cette cérémonie a également été l'occasion de remettre les Prix « 1 000 Smiles ». Ces Prix, spécialement créés par le groupe ORPEA en 2020, visent à récompenser les initiatives originales mises en œuvre dans ses établissements européens pour donner le sourire, l'énergie et l'optimisme aux résidents, patients et collaborateurs tout au long de cette année particulière.

69 candidatures ont été soumises par les équipes de 10 pays[2]. Un jury réunissant 7 collaborateurs issus de différents métiers du Groupe a sélectionné les lauréats sur leur originalité, leurs critères d'impact, de reproductibilité et d'efforts supplémentaires nécessaires à leur mise en œuvre.

Au vu de la qualité et de la diversité des initiatives, le jury a remis 3 Prix :


Résidence Loreto, Espagne (Madrid), pour son projet de « tableaux vivants » :

Résidence Loreto, Espagne (Madrid), pour son projet de « tableaux vivants » :

 reconstitutions réelles de tableaux de leur choix par les résidents d’une maison de retraite : sélection des oeuvres, création des accessoires, choix des décors, poses et prises de vues. Un projet complet sur plusieurs semaines qui a animé tous les résidents et les équipes pour des résultats très impressionnants.



Résidence Koala, Belgique (Deurne)

Résidence Koala, Belgique (Deurne)

Résidence Koala, Belgique (Deurne), pour ses chariots élévateurs de chantier placés devant la résidence, permettant aux familles de résidents de voir leurs proches confinés dans leurs chambres au premier confinement. Ce projet a suscité beaucoup d’émotion pour ces retrouvailles.



Senecura Villach, Autriche

Senecura Villach, Autriche
Senecura Villach, Autriche, pour son projet intergénérationnel « 1 000 drawings, 1 000 smiles ». Les enfants et les familles des environs de la maison de retraite ont été sollicités pendant la première vague du confinement pour poster sur les réseaux sociaux des lettres et des dessins à l’attention des personnes âgées qui, à leur tour, leur ont répondu par des messages vidéos. L’expression de liens intergénérationnels précieux.

FERMER