Résultat 1S2016 Groupe Le Noble Age

Un chiffre d'affaire en croissance de 11% à 193,6 M€

Publié le 15 septembre 2016
Résultat 1S2016 Groupe Le Noble Age

Activité d'Exploitation : croissance et performance solides

  • Chiffre d'affaires: + 11% à 193,6 M€
  • Effectifs: + 11% à 4 700 ETP
  • Parc de lits en « régime de croisière1 » : + 12% à 4 791 lits
  • EBITDA2: + 24% à 21,8 M€
  • Résultat opérationnel: + 27% à 16,5 M€

Renforcement de l'innovation et développements ciblés

  • Ouverture d'un premier Centre de Santé pour consultations médicales externes
  • 2 nouvelles antennes d'hospitalisation à domicile : + 130 places
  • Parc de lits autorisés : 7 294 lits au 30/06/16

Confirmation de l'ensemble des objectifs

  • Croissance organique3, rentabilité et maîtrise de l'endettement


« Dans un environnement de santé en évolution constante, mais aussi en quête de sens, la pérennité et les valeurs d'une PME-ETI familiale s'inscrivent comme des repères indispensables à toute projection. Cette vision si particulière de son métier et de son rôle permet à LNA Santé de dessiner avec sérénité les contours de sa marque. Le Noble Age Groupe a engagé, avec sa force d'innovation, une mutation intense
qui pose les bases d'une offre de services globale SSR/HAD/EHPAD dans la prise en charge des personnes fragilisées. A mi-année, le succès remporté par les EHPAD Confort (à tarif modéré), la montée en puissance des structures d'hospitalisation à domicile (HAD) et la création d'un 1er centre de santé sont autant d'étapes clés qui confortent le Groupe dans ses choix et son approche distinctive. »


Jean-Paul Siret - Président Directeur Général


Le Conseil d'Administration du Noble Age Groupe, opérateur local et global de santé, réuni le 13 septembre 2016 sous la présidence de Jean-Paul Siret, a arrêté les comptes semestriels 2016.

Dans un contexte de transformation intensive du parc, le Groupe affiche une nouvelle progression solide de ses résultats.


Conformément au plan stratégique « Grandir Ensemble », le Groupe poursuit son changement de taille avec une hausse du nombre de lits en « régime de croisière » de + 12% sur un an, soit un parc à maturité porté désormais à 4 791 lits sur 46 établissements qui soutiennent durablement les résultats de l'ensemble consolidé.


En incluant les lits non matures, le réseau en activité est constitué de 6 847 lits répartis sur 66 établissements dans trois lignes de métiers: maisons de retraite médicalisées, cliniques de soins de suite et réadaptation et de psychiatrie, structures d'hospitalisation à domicile. En y ajoutant les lits à installer, le parc autorisé atteint 7 294 lits.


Le chiffre d'affaires global du 1er semestre 2016 s'établit à 220,5 M€. L'activité Exploitation s'élève à 193,6 M€ en hausse de + 11,3%, intégrant une croissance organique robuste de + 6,1%, résultant d'un effet volume de 4,1% et d'un effet tarif et mix d'activité de 2,0%. Les entrées de périmètre apportent un supplément de croissance de + 5,2%, grâce aux facturations du pôle de santé d'Ennery acquis fin 2015 pour + 279 lits.


Comme prévu, l'activité Immobilière est peu contributive sur le 1er semestre 2016. Elle affiche un repli des ventes de - 45% sur un an, avant un fort rebond attendu sur le 2nd semestre 2016.


La marge d'EBITDA Exploitation ressort à 11,1%, en progression de 113 points de base par rapport au 1er semestre 2015 grâce à la performance du « régime de croisière » (+ 45 points de base à 12,8% du chiffre d'affaires) et à une conduite rigoureuse des intégrations et des restructurations.


Le résultat opérationnel s'établit à 17,5 M€. Sa croissance de + 4,1% intègre la hausse très soutenue du résultat opérationnel Exploitation de + 27,2% à 16,5 M€, en l'absence de contribution significative de l'Immobilier.


Le coût de l'endettement financier affiche une baisse récurrente de - 18,0% à 3,6 M€ contre 4,4 M€ l'an passé. Le coût de la dette atteint ainsi un plus bas historique à 2,19% contre 2,43% un an auparavant, sous l'effet des faibles taux monétaires et de l'optimisation du financement notamment Immobilier.

Le résultat net part du Groupe s'élève à 7,6 M€, en hausse de + 37,8% sur un an grâce au résultat de l'Exploitation (7,9 M€ soit + 27,4%). Il affiche une marge nette part du Groupe de 3,45% du chiffre d'affaires (+ 97 points de base), qui conserve un levier d'amélioration substantiel au rythme de la transformation qualitative du parc.


Une structure financière optimisée et flexible


Au 30 juin 2016, la dette financière nette4 s'établit à 267,8 M€ contre 254,6 M€ au 31 décembre 2015. Elle intègre un montant de dette d'Exploitation en recul à 108,3 M€, qui représente 40% de l'endettement total, contre 110,7 M€ fin 2015, grâce à la génération positive des flux de trésorerie opérationnels sur le semestre.


Au 30 juin 2016, l'ensemble des covenants est respecté. Le levier d'Exploitation (Dette Nette Exploitation5 sur EBITDA Exploitation) et le gearing d'Exploitation (Dette Nette Exploitation sur Fonds Propres et Quasi-Fonds Propres6) diminuent respectivement à x 2,48 et x 0,61, nettement en deçà des seuils d'encadrement fixés à x 5,25 pour le levier (réaménagé fin juillet 2016 à x 4,5 sur toute la durée du crédit syndiqué à l'initiative de l'Emprunteur, afin de mieux épouser le nouveau plan d'affaires moins capitalistique) et à x 1,25 pour le gearing.

La hausse de + 8% de la Marge Brute d'Autofinancement7 à 23,0 M€ portée par la croissance de la contribution de l'Exploitation à 21,2 M€ (+ 33%) et consécutivement le désendettement de l'Exploitation confèrent une grande flexibilité à la structure financière.


Tous ces éléments contribuent à une trésorerie nette8 disponible à la clôture de 79,0 M€, qui ouvre la voie à de nouveaux développements.


Perspectives 2016 et stratégie


Le début du 2nd semestre présente un niveau global d'activité très satisfaisant, dans la continuité des six 1ers mois de l'exercice. Il permet de confirmer l'ensemble des objectifs annuels : hausse du chiffre d'affaires Exploitation (> 9%), croissance organique (> 4%), marge d'EBITDA en « régime de croisière » (> 12%) et levier d'endettement < 3,5.

Dans un environnement plus ouvert, Le Noble Age Groupe bénéficie d'une capacité de développement intacte.
Le succès de ses offres d'EHPAD « Confort & Elégance », le développement régulier des spécialités médicales et de l'ambulatoire, et les premiers pas confirmés de ses structures d'hospitalisation à domicile sont autant d'atouts pour renforcer l'empreinte du Groupe.

Avec un tiers du parc en restructuration ou construction, il dispose d'un réservoir de croissance élevé.
Les capacités du parc en « régime de croisière » devraient ainsi continuer de croître de + 10% en moyenne annuelle sur la période 2016-2020, hors nouveaux développements. Le niveau de trésorerie disponible autorise par ailleurs l'accélération de la dynamique de développement au cours des prochains exercices.

Fort d'une visibilité accrue sur des marchés à fort potentiel et sans dévier de sa ligne stratégique, Le Noble Age Groupe entend poursuivre la mise en exploitation d'une offre de services responsable et innovante, adaptée aux enjeux de transformation du système de santé et aux attentes plurielles de ses clients.

(1) Le régime de croisière correspond aux lits conformes au modèle d'exploitation du Noble Age (qualité de la prise en charge, taille cible
d'établissement, état neuf de l'immobilier, management formé et impliqué, organisation efficiente).

(2) L'EBITDA (Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation and Amortization) correspond au résultat opérationnel avant impôts, frais financiers,dotations aux amortissements et provisions.

(3) La croissance organique du chiffre d'affaires correspond à la variation du chiffre d'affaires :
-­- entre N-1 et N des établissements existants en N-1,
-­- entre N-1 et N des établissements ouverts en N-1 ou en N,
-­- entre N-1 et N des établissements restructurés au cahier des charges LNA Santé ou dont la capacité a augmenté en N-1 ou en N,
-­- sur N par rapport à la période équivalente en N-1 des établissements acquis en N-1.

(4) La dette financière nette correspond à la dette financière brute diminuée de la trésorerie et équivalents de trésorerie.

(5) La dette financière nette d'Exploitation représente la dette financière brute d'Exploitation diminuée de la trésorerie et équivalents de trésorerie et des fonds propres apportés à l'activité immobilière.

(6) Les fonds propres et quasi fonds propres d'Exploitation représentent les fonds propres consolidés de l'activité Exploitation, augmentés des impôts différés passifs liés à l'Exploitation.

(7) La marge brute d'autofinancement correspond au résultat net d'ensemble retraité des amortissements et provisions, du coût de l'endettement financier net, de la variation de juste valeur de l'ORNANE, des charges d'impôt, des résultats de cessions, des dividendes reçus et des autres produits et charges sans incidence sur la trésorerie.

(8) La trésorerie nette est composée des disponibilités et équivalents de trésorerie diminués des concours bancaires courants.



FERMER