Résultats Groupe Korian premier trimestre 2016

1 470 M€ de CA, Korian toujours en ligne avec son plan de marche

Publié le 14 septembre 2016
Résultats Groupe Korian premier trimestre 2016

Synthèse

  • Chiffre d'affaires : 1 470 M€, en croissance organique de 4%
  • Performance opérationnelle solide en France, Italie et Belgique
  • Premiers effets bénéfiques des plans d'action en Allemagne
  • Renégociation du crédit syndiqué porté à 1,3 milliard d'euros à échéance 2021
  • Relèvement de l'objectif 2016 de taux de marge EBITDA / CA

Le chiffre d'affaires du 1er semestre 2016 ressort à 1 470,4 M€, en progression de plus de 16%. Le Groupe bénéficie de l'intégration au 1er janvier 2016 de Casa Reha. La croissance organique s'établit à 4,0% au cours du 1er semestre. La part de chiffre d'affaires des filiales internationales représente 47,1% du chiffre d'affaires du Groupe. Sur le 1er semestre, le nombre de lits ouverts ou acquis par Korian a augmenté de 1 044 lits, auxquels s'ajoutent les 10 182 lits de Casa Reha.


Répartition géographique de l'EBITDAR

Répartition géographique de l'EBITDAR

L’EBITDAR (EBITDA avant loyers) du Groupe ressort à 393,0 M€, soit un taux de marge EBITDAR / CA de 26,7%, en recul de 30 points de base par rapport au 1er semestre 2015.


En France, l’EBITDAR a progressé de 10,5 M€ à 214,0 M€. Le bon contrôle des charges et le bénéfice des synergies dégagées dans le cadre de la fusion entre Korian et Medica ont permis une amélioration du taux de marge EBITDAR / CA de 60 points de base. A noter qu’un protocole d’accord de cession relatif au Centre Hospitalier des Courses, établissement récemment acquis et lourdement déficitaire, a été signé et devrait conduire à une cession définitive au cours du 2nd semestre 2016.

En Allemagne, l’EBITDAR ressort à 112,7 M€, conduisant à un taux de marge de 26,9% en net recul par rapport au 1er semestre 2015. Cette situation est principalement due aux difficultés opérationnelles survenues à compter de l’été 2015. Toutefois, les plans d’action engagés depuis le début de l’année, destinés à améliorer le pilotage de la filiale allemande, produisent leurs premiers effets positifs.


En Italie, l’activité a été solide avec une gestion efficace des coûts. Le recul de 60 points de base du taux de marge EBITDAR/CA s’explique par l’impact attendu des coûts de démarrage d’un établissement pilote à Brescia.


En Belgique, la profitabilité progresse de 150 points de base grâce à la montée en puissance des ouvertures récentes et la bonne gestion des différentes acquisitions.


L’EBITDA ressort à 206,7 M€ avec un taux de marge EBITDA / CA qui s’améliore de 50 points de base à 14,1%. Ce niveau intègre des produits exceptionnels non récurrents pour un total d’environ 9 M€. Retraité de ces éléments, le taux de marge EBITDA / CA aurait été de 13,5%.


Le Résultat net part du groupe s’est élevé à 32,3 M€ et intègre :

  • les effets de la consolidation de Casa Reha et l’application de la norme IAS17, qui expliquent pour l’essentiel la hausse des amortissements et des frais financiers ;
  • des éléments non courants à caractère non récurrent relatifs au projet de cession de l’établissement déficitaire en France et des provisions complémentaires en Allemagne.

La situation d’endettement net reflète l’entrée en périmètre de Casa Reha


Au 30 juin 2016, la dette nette s’établit à 2 332 M€ en hausse de 687 M€. La progression s’explique en quasi-totalité par l’impact de l’acquisition de Casa Reha début 2016. Cet impact traduit en premier lieu le prix net payé pour l’acquisition et en second lieu l’application au portefeuille des actifs immobiliers exploités par Casa Reha de la norme IAS 17. En vertu de cette dernière, des actifs corporels correspondant à la valeur des baux éligibles ainsi qu’une dette immobilière de valeur symétrique ont été inscrits au bilan.

Le levier financier retraité(2) représente 3,9 fois l’EBITDA au 30 juin 2016.

Refinancement et allongement de la maturité de la dette


Le 21 juillet 2016, Korian a renégocié son crédit syndiqué pour un montant total de 1,3 Md€ à échéance 5 ans, aux conditions suivantes :

  • Deux tranches : une tranche à terme de 650 M€ entièrement tirée et une tranche revolving de 650 M€ non tirée ;
  • Conditions de marge inchangées ;
  • Flexibilité financière accrue.


Cette opération, largement sursouscrite, s’inscrit dans l’effort constant du Groupe d’allonger la maturité de sa dette, qui ressort désormais à près de 6 ans. Les banques historiques du pool ont soutenu cette opération, appuyées par de nouvelles banques européennes, ce qui démontre la confiance dans le modèle économique de Korian.


Enfin, Korian a également mis en place, début juin 2016, un programme de titres négociables à court terme (anciennement billets de trésorerie) pour un montant maximal de 300 M€. Ce programme n’a pas été utilisé à ce jour.

Objectifs 2016 : ajustement en hausse de l’objectif de marge EBITDA / CA


Korian confirme attendre un chiffre d’affaires 2016 en hausse significative à près de 3 Md€, grâce à l’intégration de Casa Reha, l’ouverture prévue de plus de 2 500 lits et la poursuite des acquisitions ciblées permettant de se renforcer dans ses quatre secteurs d’activité.

Pour 2016, Korian anticipe désormais un taux de marge EBITDA / CA voisin de 14% qui se compare à un niveau précédent voisin de 13,3%. Le relèvement de l’objectif est lié à :

  • la prise en compte d’éléments non récurrents constatés au premier semestre contribuant pour environ +30 bp sur l’année ;
  •  l’impact supérieur aux anticipations initiales de l’application de la norme IAS 17 sur les récentes acquisitions allemandes, représentant environ +40bp sur l’année.

Corrigé des éléments non récurrents, le taux de marge EBITDA / CA de l’exercice est attendu autour de 13,7%.

(1) Chiffre d’affaires et autres produits
(2) Levier financier retraité : (Dette nette – dette immobilière) / (EBITDA -6,5% * dette immobilière)



Extrait du comptes de résultats semestriels consolidés

Extrait du comptes de résultats semestriels consolidés


FERMER