Signature d'un CPOM pour les 30 EHPAD mosellans du GROUPE SOS Seniors

ZOOM sur un bon exemple de CPOM à l'échelle d'un groupe Associatif

Publié le 21 septembre 2016
Signature d'un CPOM pour les 30 EHPAD mosellans du GROUPE SOS Seniors

Le GROUPE SOS Seniors a procédé le 16 septembre dernier à la signature d'un CPOM médico-social (Contrat Pluriannuel d'Objectifs et de Moyens) sur le champs de la prise en charge des personnes âgées pour les 30 EHPAD mosellans du GROUPE SOS Seniors, par Patrick WEITEN, Président du Conseil Départemental de la Moselle, représenté par Marie-Louise KUNTZ, Vice-Présidente du Conseil Départemental de la Moselle, Claude d'HARCOURT, Directeur Général de l'ARS Grand Est, représenté par Michel MULIC, Délégué Territorial de Moselle et Alain REGNIER, Président GROUPE SOS Seniors. Ce CPOM est l'un des plus importants de France sur le champ des personnes âgées.

Signature d'un CPOM médico-social

Selon l'article L313-11 du CASF (Code de l'Action Sociale et des Familles) le CPOM a une périodicité de 5 ans du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2020.

Un CPOM, pourquoi ?

  • Parce qu'il est important d'encourager la mutualisation des moyens et des expériences pour assurer la continuité de la prise en charge des personnes âgées et obtenir des économies d'échelle et ce, dans un contexte de plus en plus contraint financièrement et de plus en plus complexe et concurrentiel,
  • Parce qu'il faut sortir des fluctuations budgétaires annuelles, et pouvoir mettre en œuvre une politique tarifaire cohérente pour les usagers et leurs familles, quel que soit l'établissement,
  • Parce qu'il faut assurer une meilleure cohésion des organisations et des fonctionnements,
  • Parce que le public de l'action sociale et médico-sociale connait une croissance forte (vieillissement de la population, accroissement des besoins de prise en charge de la dépendance...).

Selon l'article L313-11 du CASF (Code de l'Action Sociale et des Familles) le CPOM a une périodicité de 5 ans du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2020.

Un CPOM, pourquoi ?

  • Parce qu'il est important d'encourager la mutualisation des moyens et des expériences pour assurer la continuité de la prise en charge des personnes âgées et obtenir des économies d'échelle et ce, dans un contexte de plus en plus contraint financièrement et de plus en plus complexe et concurrentiel,
  • Parce qu'il faut sortir des fluctuations budgétaires annuelles, et pouvoir mettre en œuvre une politique tarifaire cohérente pour les usagers et leurs familles, quel que soit l'établissement,
  • Parce qu'il faut assurer une meilleure cohésion des organisations et des fonctionnements,
  • Parce que le public de l'action sociale et médico-sociale connait une croissance forte (vieillissement de la population, accroissement des besoins de prise en charge de la dépendance...).

FERMER