Réaction de l'AD-PA à l'entretien de Michèle DELAUNAY dans le journal Le Monde

L'Association des Directeurs au service des Personnes Âgées confirme la nécessité d'une loi autonomie.

Publié le 20 septembre 2013
Réaction de l'AD-PA à l'entretien de Michèle DELAUNAY dans le journal Le Monde

« L’AD-PA (Association des Directeurs au service des Personnes Âgées) se réjouit des déclarations de Mme Michèle Delaunay - Ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l'Autonomie - dans son entretien au Monde au cours duquel elle affirme sa volonté d’adresser un signal fort aux personnes âgées avant les élections municipales.

Effectivement, l’AD-PA ne cesse d’affirmer depuis de nombreuses années la nécessité de mettre en œuvre une véritable Loi Autonomie afin de réconcilier la société avec son vieillissement et de pouvoir, notamment,  augmenter le nombre de professionnels à domicile et en établissements et baisser le coût supporté par les personnes âgées et leurs familles.

Pour rappel, la Cour des Comptes indiquait déjà en 2005 que les besoins des personnes âgées étaient couverts pour moitié.

Au cours du précédent quinquennat, le Président Sarkozy avait promis cette réforme de l’aide à l’autonomie sans finalement la mettre en œuvre.

En janvier 2013, c’était le Président Hollande qui, à son tour, indiquait que la réforme serait prête d’ici la fin de l’année.

La perspective des municipales de 2014 met à nouveau en lumière la nécessité d’une mise en œuvre rapide d’une Loi Autonomie ambitieuse.

Après l’abandon de cette réforme par le précédent Gouvernement, la responsabilité de l’actuelle équipe au pouvoir est d’autant plus grande.

Sans signal fort du Gouvernement avant les prochaines élections, une immense déception des personnes âgées, de leurs familles et des professionnels serait à craindre. »

Pascal CHAMPVERT


FERMER